Le concept de magasin étranger à découvrir : Warby Parker, l'optique mode, morale et pas chère

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierDIAPORAMA Chaque semaine - diaporama à l'appui - LSA vous fait découvrir avec Dia-Mart Consulting, société de conseil spécialiste du retail, un concept de magasin étranger inspirant et innovant. Après Negozio Leggero,l'enseigne italienne puriste des produits vrac et EmmasEnkel, un étonnant concept allemand d'épicerie en service traditionnel et crosscanal, place au nouveau trublion qui révolutionne l'optique aux USA, Warby Parker.

La rédaction vous conseille

Warby Parker, enseigne d'optique américaine créée en 2010, collectionne les awards depuis son lancement. Le concept repose sur cinq grands principes :

1/ Prendre acte du fait que les lunettes sont devenues un accessoire de mode autant qu'un produit "médical" : l’enseigne positionne son offre non pas comme une simple paire de lunette correctrice de vue mais comme un accessoire de mode qui suit les tendances du moment

2/ Baisser les prix en ne proposant que des produits à marque propre (27 modèles de série limitée), avec un design spécifique  ($95 contre $263 en moyenne chez un opticien traditionnel)

3/ Proposer un niveau de service élevé et personnalisé : Warby Parker facilite l’acte d’achat de lunettes en ligne en proposant un service gratuit d’essai à domicile de 5 montures au choix

4/ Développer le tout avec une stratégie crosscanal : d’abord uniquement Pure Player, l’enseigne compte aujourd’hui 5 points de ventes et 8 showrooms dans les plus grandes villes des Etats-Unis, dont un flagship à New York sur 235 m2

5/ Ajouter une dimension "solidaire" à l'achat en offrant une paire de lunette aux plus nécessiteux pour chaque paire vendue avec le soutien de l’association VisionSpring,.

L'enseigne a enfin un sens aigu des relations publiques : en octobre 2012, afin de développer la notoriété de la marque et de créer le buzz, l’enseigne a arpenté pendant un an les routes des Etats-Unis, dans un bus d’école réaménagé. Bus dont le parcours du bus est relayé sur le site Warby Parker. A l’intérieur toute la collection est proposée et même les lunettes solaires sans correction peuvent être achetées et emportées immédiatement. Une cabine type photomaton permet de se prendre en photo, de recevoir ses photos par mail et de les partager sur les réseaux sociaux. 

D’où vient ce nom ? Là aussi tout est affaire de marketing: le nom est issu de deux personnages de Jack Kerouac, Zagg Parker et Warby Pepper. De quoi donner un esprit vintage à défaut d’une histoire à cette OVNI de la distribution américaine.

 

Deux enseignements : 

Cette enseigne casse avec succès tous les codes de la distribution : prix, transparence, design, relation client, caritatif

Elle utilise aussi tous les ingrédients dans l'air du temps avec notamment un look "vintage" très réussi. Le nom de l'enseigne par exemple vient de deux personnages de Jack Kerouac, Zagg Parker et Warby Pepper. De quoi donner une histoire et du "corps" à une enseigne qui a moins de 4 ans d'existence.

 

 

Les partenaires :

Cette rubrique s'appuie Retail Innovation 9, un recueil de concepts de magasins innovants dans le monde publié par Ebeltoft Group, dont Dia-Mart Consulting, l'autre partenaire de cette rubrique, est le membre français.

 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA