Le confinement a profité aux ventes de produits Bel

|

Le groupe fromager Bel enregistre des résultats en progression, pour le 1er semestre 2020, à la différence de nombreux autres acteurs du secteur alimentaire. Le chiffre d’affaires est en croissance de 4,8 % à 1,7 milliard d’euros. Le 1er trimestre a été très dynamique et le deuxième a subit un effet de déstockage.  

Antoine Fiévet, PDG de Bel
Antoine Fiévet, PDG de Bel

Les fromages en portions Bel ont conquis les consommateurs pendant la crise. Le groupe a publié ses résultats du 1er semestre 2020 avec un chiffre d’affaires en progression de 4,8 % à 1,7 milliard d’euros et un résultat opérationnel en croissance de 38,6 %. Le 1er trimestre a été marqué par des ventes en hausse de 11 % tandis que le deuxième trimestre a reculé de 2,3 % en raison d’un effet de déstockage. Dans les marchés, dits « matures », les ventes ont augmenté de 2,2 % au 1er semestre 2020. Dans les Nouveaux Territoires, la progression des ventes est particulièrement importante (+18,8 %). Les surcouts induits par la gestion de crise sanitaire ont été compensé par un niveau de performance des équipes opérationnelles et par la baisse de l’activité promotionnelle sur certains marchés.

Pour la suite de l’année 2020, le groupe Bel continue d’assurer un suivi de la situation afin de s’adapter à l’évolution de la pandémie, en particulier dans les zones ou le pic épidémiologique n’est pas encore atteint. A ce jour, les sites de production continuent tous de tourner. Bel a décidé de maintenir ses prix contractuels d’approvisionnement en matières premières et mis en place des mesures de soutien à des partenaires fournisseurs fragilisés par la crise. Mais face à l’incertitude qui plane pour l’avenir, Bel n’a pas établi de perspectives précises sur le développement de son activité.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres