Le conflit s'apaise chez Lidl

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après quatre jours de tensions entre la direction, les syndicats et les salariés, le conflit a pris fin au sein de l'enseigne. Tout a commencé par un mouvement de grève, lancé par deux syndicats, l'Unsa et la CGT, le 2 décembre, dans l'ensemble des magasins, les entrepôts et les deux sièges sociaux de Strasbourg (67) et de Rungis (94). Ces derniers entendaient dénoncer « des conditions de travail qui n'ont cessé de se dégrader depuis l'arrivée de la nouvelle direction » en 2012, et soulignaient le « manque d'effectifs [...], les exigences de la direction concernant la productivité [et un] management basé sur la menace, la contrainte et l'intimidation ». Suivie, selon les syndicats, par 3 000 personnes, cette grève a perturbé entrepôts et magasins. La direction a abandonné toute poursuite judiciaire contre les salariés qui avaient bloqué l'entrepôt de Montceau-les-Mines (71).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2301

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA