Le Conseil du commerce de France met en garde contre la fermeture le dimanche

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier L'ouverture le dimanche est l'un des sujets phares du Conseil du commerce de France (CCF), et il ne manque pas une occasion de le rappeler.

1011_Gerard_ATLAN2

Suite à la décision de la cour d'appel de Versailles de ne plus permettre à l'enseigne Bricorama d'ouvrir les dimanches en Ile-de-France, les voix s'élèvent pour alerter sur ses nombreuses conséquences économiques.

Accord du candidat François Hollande

La première vient du Conseil du commerce de France (CCF) qui rappelle que 20 000 créations d'emplois seraient à la clé. « Nous souhaitons que chaque commerçant puisse, s’il le souhaite, ouvrir jusqu’à 12 dimanches par an. Nous souhaitons que cette décision soit libre, que le commerçant puisse apprécier cette opportunité lui-même, déconnecté de la volonté du Maire. J’ai soumis cette proposition le 23 janvier dernier au candidat François Hollande qui s’était montré très ouvert et favorable à un assouplissement de la règle », déclare Gérard Atlan, président du Conseil du commerce de France.

Emplois en vue

En ouvrant librement 10 à 12 dimanches par an, le CCF assure que 20 000 emplois pourraient donc être créés.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA