Le consommateur européen « plus que jamais méfiant »

|

Le consommateur européen est « plus que jamais méfiant » révèle jeudi une étude publiée par L'Observatoire Cetelem 2011. Parmi ses caractéristiques, ce dernier « prend le temps de la réflexion et de l'enquête, achète sur internet et juge insuffisante la compétence du vendeur traditionnel » note l’étude menée auprès d’internautes de 13 pays européens. "Près d'un Français sur deux mène l'enquête pendant plus d'un mois avant de se décider" à l'achat, met en avant l'étude. Elle souligne aussi que la montée en puissance d'internet "remet en cause le rôle traditionnel du vendeur". Jugé compétent dans seulement 38% des cas, il ne paraît "pas assez compétent, pas assez passionné et n'est pas considéré comme le bon interlocuteur pour négocier les prix".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message