Le couvre-feu étendu à 18h dès samedi 16 janvier partout en France

|

Lors d’une conférence de presse qui vient de s’achever, le Premier ministre Jean Castex a confirmé la généralisation du couvre-feu à 18 heures sur tout le territoire français dès samedi 16 janvier.

Castex
Castex© DR

Le Premier ministre lors de sa conférence de presse du jeudi 14 janvier a indiqué que le couvre-feu à 18 heures, jusqu'ici réservé à 25 départements où la circulation du virus est particulièrement forte, sera généralisé à l'ensemble du territoire à partir de samedi et pour une durée "d'au moins 15 jours".

"Les dérogations resteront les mêmes qu'actuellement, par exemple pour rentrer du travail ou aller chercher ses enfants. Sauf pour les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou service recevant du public seront fermés à 18 heures", a précisé Jean Castex.

Pour mémoire, selon les panélistes et les fédérations de commerçants les ventes de marchandises et de produits alimentaires entre 18 et 20 heures représentent jusqu'à 20% de leurs chiffre d'affaires. Cette décision risque de peser une nouvelle fois sur leur activité.

Durcissement des conditions d'entrée

Par ailleurs, les conditions d'entrée sur le territoire français seront durcies dès lundi annoncé le premier ministre, ce qui devrait achever de décourager les rares touristes encore tenté par la France. Il s’agit de "faire face à l'émergence de nouvelles souches potentiellement plus contagieuses du coronavirus", selon Jean Castex. Des tests PCR négatifs seront donc demandés à tous les passagers en provenance de pays extérieurs à l'Union européenne. Pour les voyageurs en provenance de l'UE, un cadre de coordination sera élaboré par les ministres en vue d'un Conseil européen, le 21 janvier.

Un nouveau confinement n’est pas exclu

Des mesures de restrictions d'urgence vont aussi être mises en place en Guyane ainsi qu'à Mayotte et à la Réunion, pour les protéger des variants à risque du Covid-19 qui circulent dans ces régions, a indiqué Jean Castex. En Guyane, le contrôle des frontières sera renforcé et des tests négatifs seront exigés pour rejoindre les Antilles et la métropole. Des tests négatifs seront aussi exigés pour les vols en provenance de Mayotte ou de la Réunion.

Enfin, si les établissements scolaires en France vont demeurer ouverts, ils le seront dans le cadre d'un protocole sanitaire renforcé, notamment dans les cantines et pour les activités physiques et sportives en intérieur qui seront suspendues pour quelques semaines probablement, a indiqué le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer. 

Enfin même s’il s’est félicité qu’il n’y ait pas eu de flambée des contaminations après les fêtes, comme craint par certains experts, le Premier ministre n’a pas exclu l’hypothèse d’un nouveau confinement dans les prochains jours : "Si nous constatons, dans les prochains jours, une dégradation épidémique forte, nous serions conduits à décider sans délai d'un nouveau confinement."

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter