Le Covid, accélérateur de la digitalisation des enseignes

|

La 4e édition du baromètre Smart Retail réalisé par LSA avec Samsung démontre à quel point la pandémie de Covid-19 a accéléré le besoin de digitalisation pour les retailers, mais aussi pour les consommateurs.

DARTY BATIGNOLLES
DARTY BATIGNOLLES© © DUARTE Laetitia
Chiffres
  • 93 % des retailers considèrent que l’utilisation de dispositifs digitaux a un impact sur l’image de marque de leur enseigne
  • 75 % des consommateurs accordent de l’importance aux conseils des vendeurs, 74 % sont satisfaits de la qualité de leurs conseils et 61 % pensent que la qualité de conseil est meilleure quand le vendeur dispose d’un outil digital
Source : baromètre Smart Retail Samsung-LSA

Quels dispositifs digitaux déployés par les retailers rencontrent-ils la faveur des consommateurs ? De façon globale, les distributeurs ont déployé, ou envisagent de déployer, davantage de dispositifs digitaux. La part belle est faite notamment au click & collect (91 %, + 10 points), au paiement dématérialisé (77 %, + 7 points) et au self-checkout (53 %, + 16 points), en particulier dans l’alimentaire. En lien avec les nouveaux usages, les consommateurs trouvent cette année plus utiles les dispositifs de click & collect (75 %, + 12 points), l’encaissement mobile (52 %, + 10 points) et le paiement dématérialisé (40 %, + 8 points).

Ces évolutions sont le reflet des changements de comportement des consommateurs, plus soucieux de limiter les contacts et le temps passé en magasin. L’aide des outils digitaux sur la sécurité lors des achats est d’ailleurs saluée par 58 % d’entre eux. Les retailers pensent également que le digital permet de sécuriser le parcours d’achat (73 %). Selon eux, il facilite l’application des mesures sanitaires et améliore l’expérience à la fois pour les clients, les vendeurs et l’enseigne.

Dans le cadre du déconfinement et de la reprise de l’activité, 67 % ont dû adapter fortement les modes de travail des vendeurs. Parmi eux, 72 % estiment que les dispositifs digitaux ont contribué à faciliter la mise en place de nouveaux modèles.

Les lignes ont bougé

Le contexte particulier conduit certains retailers à repenser leur stratégie. Un quart, soit 5 points de plus que lors de l’édition précédente, n’ont pas l’intention de déployer davantage de points de vente physiques au cours des prochaines années. Ils sont également plus nombreux à favoriser les investissements pour optimiser le trafic en ligne (21 %, + 6 points), en particulier les petits réseaux, pour qui les investissements en ligne peuvent constituer un nouveau relais de croissance. Même si le secteur alimentaire s’en sort mieux que les autres, l’impact sur le chiffre d’affaires et la fréquentation n’est pas négligeable.

La crise sanitaire aura permis d’accélérer le déploiement d’une stratégie omnicanale (77 %), la réflexion sur les interactions en point de vente (74 %) et la mise en place d’une stratégie digitale sur le point de vente (71 %). Les consommateurs sont invités, presque malgré eux, à entrer dans la danse d’un monde moins safe, mais plus smart.

Maturité digitale : au moins moyen
Comment évaluez-vous la maturité digitale de votre enseigne ?
Le marketing plus impliqué que les opérationnels
Top 5 des décideurs impliqués dans la transformation digitale de l’enseigne du répondant
Une recherche d’efficacité
Je considère que le digital en magasin est pertinent quand il me permet de :
Image et fidélité boostées
D’après vous, quels sont les bénéfices générés par le digital pour votre enseigne ?
Le click & collect sans rival
État du déploiement des dispositifs digitaux (selon les distributeurs) et jugement sur leur utilité (selon les consommateurs)
Aucun frein majoritaire
D’après vous, quels sont les freins au déploiement du digital pour votre enseigne ?
Méthodologie
Samsung s’est associé à LSA pour réaliser cette étude, menée en ligne du 11 janvier au 15 février auprès de 264 décideurs du retail et du 11 au 15 janvier auprès de 1 000 personnes représentatives de la population française.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2656-2657

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous