Le Covid déplace les points de repère du commerce

ÉTUDES LSA Les changements dans les habitudes de consommation durant la crise sanitaire seront en grande partie durables. Telle est une des conclusions d’une étude LSA en partenariat avec Waze.

Plus de 80% des distributeurs estiment que leurs points de vente sont plutôt ou très bien connus par les personnes vivant dans un rayon de 10 km autour de l’enseigne en question.
Plus de 80% des distributeurs estiment que leurs points de vente sont plutôt ou très bien connus par les personnes vivant dans un rayon de 10 km autour de l’enseigne en question.
Les chiffres 
  • 66 % : la part des décideurs de la distribution qui pensent que la consommation dans les magasins proches du domicile du client va augmenter dans les douze prochains mois, contre 39 % pour les magasins proches du lieu de travail
  • 87% : la part des décideurs de la distribution qui pensent qu’une offre promotionnelle peut pousser un consommateur à changer de point de vente

La période du confinement était-elle une parenthèse dans l’histoire de la distribution française ou a-t-elle durablement bouleversé les habitudes de consommation ? 72 % des répondants estiment qu’au moins certains de ces changements vont perdurer…

À commencer par les critères de sélection des points de vente. Alors que 24 % des distributeurs identifiaient le prix comme le principal critère de sélection avant la crise sanitaire, ils sont deux fois moins nombreux à le penser aujourd’hui (12 %). Constat similaire pour les promotions, qui passent de 17 à 7 %. L’emplacement, en progression de 4 points, est ainsi devenu le critère le plus souvent classé en premier (32 %). Les conditions sanitaires d’accueil et les nouveaux services (drive, click & collect, etc.) sont quant à eux beaucoup plus souvent classés parmi les trois principaux critères, avec des hausses respectives de 50 points et de 23 points. À noter aussi que 66 % des distributeurs présagent que la consommation dans les points de vente proches du domicile va augmenter.

Être bien vu

Autre chiffre intéressant, plus de 80 % des distributeurs estiment que leurs points de vente sont plutôt ou très bien connus par les personnes vivant dans un rayon de 10 km autour de l’enseigne en question. Ce chiffre baisse en revanche à 63 % si l’on considère les personnes vivant dans un rayon de 10 à 20 km. Or, ces mêmes professionnels sont 46 % à estimer que leurs clients parcourent en moyenne plus de 10 km pour venir en point de vente. La visibilité des enseignes reste donc un véritable enjeu.

Ces mêmes distributeurs utilisent en moyenne quatre outils pour communiquer. Les plus utilisés sont actuellement le site internet (71 %) et les réseaux sociaux (70 %). 52 % ont aussi recours à des panneaux d’affichage directionnel et 50 % aux prospectus et flyers. Les solutions mobiles de type Waze ou Google Maps sont quant à elles utilisées par 31 % des répondants.

Une fois que le magasin est visible, comment convaincre les Français de venir ? Avec des promotions, pour 87 % des distributeurs. En ce qui concerne la communication, 56 % des commerçants vont augmenter leur budget sur les réseaux sociaux, 38 % vont investir sur les annonces publicitaires en ligne et 18 % vont dépenser plus sur les solutions mobiles de type Waze ou Google Maps (31 % pour ceux qui investissent déjà sur ce canal). 

Vers plus de services

Peu de baisses des investissements marketing
Comment vont évoluer vos investissements marketing dans les douze prochains mois ?

Le seuil des 10 kilomètres

Part des décideurs qui répondent oui à la question : « Avez-vous le sentiment que les personnes à proximité de votre magasin vous connaissent suffisamment ? »

Une prime aux réseaux sociaux…

Quels outils votre entreprise utilise-t-elle pour référencer ses magasins ? (plusieurs réponses possibles)

Quels moyens de communication votre entreprise utilise-t-elle pour améliorer la visibilité de ses magasins ? (plusieurs réponses possibles)

Quels moyens de communication privilégieriez-vous pour communiquer sur des offres promotionnelles spécifiques à un magasin ? (plusieurs réponses possibles)

… Qui va aller croissant

Quels leviers allez-vous privilégier à l’avenir pour communiquer sur vos offres ? (plusieurs réponses possibles)

Stabilité de l’affichage directionnel
Comment vont évoluer vos investissements en affichage directionnel dans les prochaines années ?

Le bel avenir des « mobilités douces »

Part des décideurs qui répondent « augmenter » à la question : « Selon vous, comment va évoluer l’usage des moyens de transport suivants pour faire ses achats en magasin au cours des douze prochains mois ? »

Une zone de chalandise de 20 km de rayon

À votre avis, quelle distance parcourent en moyenne vos clients pour se rendre en magasin ?

Méthodologie

Étude réalisée en ligne par Infopro Digital Études pour Waze Ads et LSA auprès de 163 décideurs du retail du 9 juillet au 21 août 2020.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2620

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous