Le cross-canal en beauté : six éléments clés décryptés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

ETUDE Popai France dévoile un dernier volet de son étude sur les consommateurs d’hygiène-beauté. L’enquête, menée par le cabinet Sens’O, confirme que les consommateurs utilisent tous les différents réseaux à leur disposition.

© Konstantin Yuganov - Fotolia

Popai France, l’association des professionnels du marketing sur le point de vente, a fait réaliser une étude sur les consommateurs d’hygiène-beauté. Menée par le cabinet Sens’O, la première partie était consacrée au parcours d’achat beauté. La deuxième partie était centrée sur le profil des shoppers beauté. La dernière s’arrête sur le cross-canal. L’enquête met en lumière six points clés.

1. Les shoppers sont cross-canal

L’étude de Popai confime que les consommateurs utilisent les différents points de contact dont ils disposent. Ils utilisent Internet pour ne pas se tromper de produit, l’acheter trop cher ou être sûr de le trouver en magasin.

2. Le magasin reste essentiel

90% des acheteurs de produits de beauté achètent en magasin dont 66% exclusivement. Selon Popai, il concentre les points de contact les plus déclencheurs d’achat ; l’essai, la découverte olfactive et le conseil.

3. Internet est utilisé en amont pour se renseigner

Les acheteurs cherchent des avis de consommateurs et repèrent les offres et les prix. L’achat en ligne reste essentiellement fonctionnel pour gagner du temps ou profiter d’opportunité de prix.

4. Le Web to store est courant

65% des clients qui auront entre autres utilisés le Web pour faire une recherche finissent par acheter en magasin. En revanche, seuls 9% des clients qui se sont renseignés en magasin finiront par acheter en ligne.

5. Des magasins à repenser

Selon l’étude, les consommateurs veulent une meilleure lisibilité de l’offre, la visibilité plus garnde des promotions ou la fluidité de circulation simplifiée. Pour les plus jeunes, les attentes sont un conseil plus présent et plus efficace avec des interactions digitales, afin de mieux personnaliser la relation.

6. Les clients veulent des offres cross-canal

Plus de 60% se disent intéressés par ce type d’offre et plus particulièrement les moins de 35 ans. Il s’agit en fait de renforcer les fonctions qui sont déjà celles pour lesquelles ils préfèrent le magasin : l’accès à l’offre par l’e-réservation et le click & collect, le conseil augmenté par des tablettes vendeurs, des outils de diagnostic, des offres ciblées…

 

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA