Le culte de la beauté d’Abercrombie & Fitch de plus en plus attaqué

VIDÉO L'enseigne de prêt-à-porter branché a toujours clamé son amour des gens "beaux", sous prétexte d'être exclusif. Trop enveloppé ? Passez votre chemin, vous ne trouverez ni XL, ni XXL chez A&F. Pas assez sexy ? Allez travailler ailleurs, A&F ne confie ses ventes qu’à des Apollons. Ainsi va la vie depuis toujours dans les magasins de l’une des  marques les plus branchés du moment.

Les employés du magasin A&F des Champs Elysées, le jour de l'ouverture.
Les employés du magasin A&F des Champs Elysées, le jour de l'ouverture.© PHOTOS DR

Cette posture irrite de plus en plus de monde. Selon le Monde, le patron de l’enseigne n’hésite pas à en rajouter: "Beaucoup de gens ne sont pas à leur place [dans nos vêtements], et ils n'y seront jamais. Sommes-nous exclusifs ? Absolument", soutient le PDG Mike Jeffries.
Résultat, en mai, l’écrivain Greg Karber s’est mis à distribuer des vêtements de la marque à des sans-abri de Los Angeles.

Les vidéos ont déjà fait le tour du web. Ensuite, une internaute bien en chaire a pris les choses en main. Elle a produit une série de cliché parodiant les publicités de la marque où elle exhibe ses courbes généreuses. Le slogan ? "Attractive and Fat" (belle et grosse).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres