Marchés

Le dépôt des offres de reprise pour Doux repoussé au 5 juillet prochain

|

Dans l'affaire très sensible de Doux, l'administrateur judiciaire a fixé au 5 juillet le dépôt des dossiers de reprise.

Logo Groupe Doux

Comme nous l'avait confié Philippe Mangin lors d'une interview mercredi 27 juin, la date fixée au 2 juillet de dépot des dossiers de reprise pour Doux était trop proche. L'administrateur judiciaire mandaté par le tribunal de commerce de Quimper a donné une suite positive à son appel pour repousser l'échéance au 5 juillet prochain. Le lendemain, les organisations syndicales seront toutes convoquées au siège, à Chateaulin, selon Le Télégramme. Le tribunal rendra son jugement dans la foulée, le 16 juillet prochain.

A la sortie du CCE en début d'après-midi, les salariés de Doux semblaient emprunts de désarroi quant à leur avenir.

Philippe Mangin, à la tête de Coop de France, privilégie une reprise de Doux dans son intégralité de préférence et en partenariat, notamment avec le groupe Glon Sanders. LDC et Tilly-Sabco seraient également sur les rangs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter