Le DG France d'Alibaba rejoint le conseil de surveillance tricolore de GS1

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La nomination de Sébastien Badault permettra à la branche française de l'organisme de normalisation d'adresser les enjeux stratégiques e-commerce de ses adhérents.

Le DG France d'Alibaba rejoint le conseil de surveillance tricolore de GS1.
Le DG France d'Alibaba rejoint le conseil de surveillance tricolore de GS1.

Le directeur général France de la marketplace chinoise Alibaba, Sébastien Badault, rejoint ce 6 novembre le conseil de surveillance de l'organisme de normalisation GS1 France, qui élargit ces derniers mois sa représentativité à de nouvelles filières pour adresser l'ensemble des enjeux stratégiques de ses adhérents.

La fine connaissance qu'à Sébastien Badault "du e-commerce au niveau mondial et des défis liés à l'information produit constitue une opportunité pour GS1 France au regard des enjeux de standardisation à adresser", explique l'organisme dans un communiqué.

Inciter les vendeurs à utiliser les standards internationaux

Cette nomination vient matérialiser le partenariat signé en juillet 2017 par les deux structures. La marketplace s'était à l'époque engagée à encourager au maximum les e-commerçants français qui veulent vendre sur ses plateformes, notamment en Chine, à utiliser les standards internationaux pour identifier chacun de leurs articles de façon unique. Objectif numéro un : améliorer la qualité des données produit générées par les places de marché du groupe.

France Laurence Comte-Arassus, la présidente de la société de technologies médicales Medtronic France et Catherine Petitjean, PDG de Pain d'épices Multo & Petitjean ont également rejoint le conseil de surveillance de GS1 France.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA