Smart Retail

Le digital au service de la « vente intelligente »

PUBLI-RÉDACTIONNEL Le constructeur Samsung et ses partenaires ont mis en scène lors de l’Innovation Week 2016 les bénéfices client et salariés de la transformation digitale.

Innovation Week 2016

Une enseigne qui n’aurait pas encore commencé à réfléchir à la manière d’évoluer grâce au numérique serait une enseigne qui perdrait déjà de l’argent. C’est en tout cas la conviction des experts qui auront débattu pendant toute une semaine sur l’Innovation Week 2016, l’événement B2B annuel qu’organise Samsung pour les entreprises sur le thème de la transformation digitale. Pour Maxime Guirauton, le directeur Marketing et Communication B2B du constructeur, le numérique n’est plus un artifice technologique, c’est désormais un sujet de société : « une étude que nous avons menée avec l’Ifop indique que 86 % des Français âgés de plus de 18 ans voient dans les nouvelles technologies un moyen de se simplifier la vie. C’est-à-dire que, quel que soit le secteur d’activité, toutes les entreprises ont désormais des clients et des salariés qui militent pour la transformation digitale », avance-t-il.

Le digital pour mieux vendre

De fait, le numérique permet de mieux vendre en enrichissant l’expérience client. L’Innovation Week 2016 regorgeait d’exemples : un miroir qui pousse des annonces, un écran vitrine « outdoor » qui affiche du contenu visible même en plein soleil, un panneau géant tactile pour sélectionner des promotions ou faire ses courses... Voire un casque de réalité virtuelle pour visiter un club de vacances, ou encore une solution de traitement des données qui reconnaît l’âge et le sexe des clients filmés par les caméras de vidéosurveillance et qui ajuste en conséquence le merchandising. « Le digital recrée du trafic, génère une nouvelle expérience et renforce la relation client », dit Maxime Guirauton.

Selon lui, les technologies numériques se prêtent même particulièrement bien à la création de nouveaux business models, car elles permettent d’obtenir rapidement des gains de temps, d’espace et de productivité, qui sont perceptibles par les clients comme par les salariés.

Le digital pour rendre les salariés plus impliqués

Il en résulte que les entreprises qui font leur transformation digitale sont plus attractives. « Un salarié engagé n’est pas simplement heureux. Il agit, il dit du bien de son entreprise. Pour rendre un salarié fier, il faut qu’il sache que son entreprise investit dans les outils de travail », indique Thibault Felgères, DG de la division Samsung Business.

Il observe ainsi deux évolutions importantes chez les professionnels : l’augmentation de la nécessité de collaborer au travers d’espaces de coworking et l’attention au bien-être. « Nous travaillons sur le fait de rendre les salles de réunion plus intelligentes, plus interactives. Fini la table qui sépare, fini l’écran qui ne fait qu’afficher, ils doivent désormais servir à partager. Il y a là l’enjeu de capter l’interaction entre les personnes puis de la structurer, dans le but que chaque utilisateur retrouve partout son information », commente-t-il.

En l’occurrence, l’Innovation Week 2016 mettait en scène de grandes tables tactiles et des écrans muraux où chacun pouvait glisser et manipuler ses documents lors des réunions. Sur les postes de travail, des écrans incurvés réduisaient la fatigue. Sur le terrain des tablettes connectées à des services de partage de documents en cloud évitaient de devoir repasser au bureau entre chaque rendez-vous pour récupérer du matériel ou des catalogues.

L’expérience de high-tech grand public pour trouver les bons concepts

Signe que le numérique s’inscrit désormais dans une stratégie d’entreprise, ce ne sont plus seulement des DSI (directions des systèmes d’information) qui viennent rencontrer le fournisseur de tablettes sécurisées et d’écrans XXL. Les visiteurs d’Innovation Week comprennent des comités exécutifs, des directions métier et même des DRH qui voient dans Samsung le partenaire conseil de leurs projets de digitalisation.  

« Les ateliers présentés lors de cet événement montrent très clairement à l’entreprise comment elle peut développer sa croissance et améliorer ses marges. Nous voulons ainsi l’inviter à nous consulter, non pas sur le prix de nos tablettes, mais sur la réflexion stratégique qu’elle doit avoir », dit Thibault Felgères. Et d’expliquer que la force de Samsung vis-à-vis des entreprises est d’être, paradoxalement, une marque très présente dans le grand public. « Cela signifie que nous sommes les plus compétents pour conseiller aux entreprises les concepts qui ont le plus de chance de fonctionner auprès de leurs clients et de leurs salariés », conclut-il.

 

Ce contenu vous est proposé par Samsung

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message