Equipmag 2014

Le distributeur Sally Beauty, nouvelle victime de la cybercriminalité

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Aux Etats-Unis, les informations de cartes bancaires de plus de 280 000 clients ont été dérobées au cours d’une récente cyber attaque. Dans un premier temps, l’enseigne avait mentionné le chiffre de 25 000 cartes piratées.

282 000 numéros de cartes de crédit auraient été dérobés.
282 000 numéros de cartes de crédit auraient été dérobés.

Une nouvelle cyber attaque agite la distribution américaine. Après le piratage massif de données de Target, révélé en janvier dernier, un autre distributeur s’apprête à affronter une bourrasque médiatique.

Sally Beauty, un spécialiste des produits de beauté qui compte plus de 2600 magasins aux Etats-Unis, a subi un piratage qui a débouché sur le vol de plus de 280 000 numéros de cartes de crédit, selon des informations publiées sur le site spécialisé KrebsOnSecurity, ces jours-ci. Le 17 mars, en révélant le piratage dont il avait été victime, Sally avait indiqué le chiffre 10 fois inférieur de 25 000 numéros de cartes de crédit dérobées…

Les mêmes pirates que pour Target?

Sally Beauty a indiqué qu’il collaborait avec les services secrets américains dans le cadre de l’enquête.

Les pirates, qui se sont introduit dans les réseaux informatiques de l’enseigne, seraient les mêmes que ceux qui ont dérobé les identifiants de plus de 40 millions de cartes chez Target, selon plusieurs consultants en sécurité. Un piratage historique dont le coût est estimé à plus d’1 Mrd €, et qui a commencé à se répercuter dans les résultats du 5e distributeur américain. Dans la foulée, le débat d'une remise en cause des cartes à pistes magnétiques a été lancé, afin d'adopter un "chip and pin" à l'européenne beaucoup plus sécurisé.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA