Le e-commerce alimentaire pourrait peser 130 milliards de dollars en 2015

Kantar Worldpanel estime dans sa dernière étude que la vente en ligne de produits de grande consommation et de produits frais devrait doubler dans les 10 prochaines années à l’échelon mondial.

Partager
Le e-commerce alimentaire pourrait peser 130 milliards de dollars en 2015
Les ventes en ligne d'alimentation pourraient doubler dans le monde d'ici 10 ans. Et atteindre 10% du marché en France selon Kantar Worldpanel.

Les ventes en ligne de produits alimentaires ne cessent de progresser, ce qui en soi n’est pas une surprise. Ce qui en est une, c’est le niveau qu’elles devraient atteindre en 2015, avec 130 milliards de dollars (soit 118 milliards d’euros) selon une étude de Kantar Worldpanel.

D’ici 10 ans, le e-commerce de PGC et FLS, pour reprendre la dénomination consacrée, devrait donc doubler par rapport à son niveau actuel. Si la prévision se révèle exacte, les achats alimentaires en ligne atteindront alors 30% du marché en Corée du Sud, 15% en Chine, 10% en Grande-Bretagne et en France (contre 4,3% en 2014).

En France, les ventes d’alimentaire en ligne vendu en ligne ont progressé de 12%

Le commerce en ligne de produits alimentaires, qui a bondi de 28% l’an dernier dans le monde, a été particulièrement dynamique dans les zones déjà très utilisatrices comme la Chine (+34%), la Corée du Sud (+22%), la Grande Bretagne (+20%) et la France (+12%). Dans l’hexagone, ou le drive est très bien implanté, le client qui achète des produits alimentaires en ligne dépense en moyenne 76 dollars pour ce type d’achat, contre 36 dollars en magasin physique.

Rien d’étonnant donc à ce que tout le monde se mette en ordre de marche pour répondre à ce canal de distribution devenu non négligeable. Stéphane Roger, directeur global shopper and retail chez Kantar Worldpanel, a noté depuis un an "des changements importants dans la structure de nombreux distributeurs et marques. Mondelez, Walmart, Pepsico, Coca-Cola, Procter & Gamble et Unilever ont chacun mis en oeuvre des plans pour garantir l’avenir de leurs ventes en ligne".

Et les gagnants "sont ceux qui investissent les premiers. Tesco en Grande Bretagne, et E.Leclerc en France peuvent se réjouir d’une part de marché de leur commerce en ligne deux fois plus importante que celle de leurs concurrents, arrivés plus tardivement". Et il reste du monde à convertir. En France, près d'un ménage sur quatre a déjà acheté des PGC en ligne, ce qui en laisse encore 3 sur 4 à convaincre.

Les pays asiatiques accrocs à l'achat d'alimentation en ligne

(source Kantar Wordlpanel)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

Harry Hope

Comptable Mid-Level (H/F)

Harry Hope - 03/02/2023 - CDI - Thionville

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Les réseaux de Franchises à suivre

ZESTIA

ZESTIA

L’immobilier comme vous ne l’avez jamais vécu.

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS