Le fabricant d'arts de la table Philippe Deshoulières en redressement judiciaire

|

Le tribunal de commerce de Bourges en a décidé ainsi vendredi 9 juin. Il a aussi décidé de lui accorder une période d'observation de deux fois six mois. L'entreprise accuse un endettement de 5 millions d'euros.

Connu pour ses produits de porcelaine, le fabricant Philipe Deshoulières, emploie 167 salariés à Foëcy dans le Cher. Il a été repris l'an dernier par Gérard Zink, un ex Guy Degrenne.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter