Marchés

Le fabricant des chips Bret’s inaugure une usine en Ardèche

|

La société Altho, spécialisée dans la fabrication de chips a inauguré le 13 novembre 2014 une nouvelle unité de production au Pouzin (07).

Jean-Yves Robert, directeur de la nouvelle usine ardéchoise du fabricant de chips Altho
Jean-Yves Robert, directeur de la nouvelle usine ardéchoise du fabricant de chips Altho

C’est en Ardèche que le breton Altho (88 M€ de CA), fabricant de chips qui opère à 93% sur les marchés de la GMS, a décidé d’installer une deuxième usine. Ce projet qui a représenté un investissement de 23 millions d’euros et permis la création de 60 emplois dans la région sera complété par une enveloppe de 9 millions en 2015 et la création de 40 emplois supplémentaires d’ici à fin 2016. Cette deuxième phase d’investissements sera dédiée à la mise en place de nouveaux espaces de stockage de produits finis et de pommes de terre.

Surtout des chips MDD

L’usine ardéchoise, dédiée essentiellement à la production de chips pour les marques de distributeurs, offrira alors une capacité de 8000 tonnes par an contre 5500 tonnes actuellement. Elle se veut à terme une usine miroir du site de Saint Gérant en Bretagne dont la capacité est de 22 000 tonnes. "Nous avons ouvert se site ardéchois pour  sécuriser nos clients avec un deuxième site, augmenter notre capacité de production sur un marché en croissance de 4 à 5% par an, et optimiser notre chaine d’approvisionnement", indique Laurent Cavard, le Pdg de la société Altho, filiale de la holding familiale Glon.

L’objectif est également d’aller attaquer l’Europe du Sud et notamment le marché italien avec des marques de distributeurs. Altho revendique aujourd’hui un tiers du marché français de la chips grâce aux marques de distributeurs et à sa marque Bret’s (3ème marque nationale avec 7% de part de marché volume). "Nous allons lancer Bret’s sur le snack l’année prochaine avec des frites et des sticks de pommes de terre mais aussi avec des pop – entre la tuile et les pétales salés", prévient Laurent Cavard.  Ces nouvelles chips « poppées » seront fabriqués en 2015 sur le site du Pouzin dans un nouvel atelier qui sera créé à cet effet.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter