Le fichier positif sera sous surveillance de la Banque de France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

LÉGISLATION - LOIS La création du fichier positif, sollicité par les lobbies de commerçants pour établir des crédits à la consommation en évitant le surrendettement, "sera sous la surveillance de la Banque de France", a indiqué ce matin Sylvia Pinel lors du colloque organisé par la Conseil du commerce de France.

C'est la Banque de France qui tiendra le fichier positif
C'est la Banque de France qui tiendra le fichier positif

La ministre a rassuré les commerçants en indiquant que le fichier positif figurera bien dans la loi Hamon dont la présentation devant le Parlement devrait avoir lieu d'ici un mois. Ce fichier devrait donner lieu à de sérieux débats, des associations de consommateurs étant opposés à ce fichier qui pourrait devenir une cible pour les organismes de crédit dans des opérations de démarchage de personnes qui ne sont pas en surrendettement.

La loi, dont aucune mouture n'est encore connue actuellement, devrait à nouveau renforcer l'encadrement des crédits revolving et des cartes de fidélité, déjà sérieusement touchés par la loi Lagarde.

 

 

Sur Magasin LSA, trouver tous les fournisseurs de terminaux de paiement electronique

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA