Le fonds BlueGem rachète Big Fernand

|

Le spécialiste du « hamburgé » à la française passe sous pavillon britannique pour accélérer sa croissance à l’étranger et en France où il vise les 80 ateliers d'ici à 5 ans.

La french touch de l'enseigne fonctionne très bien à l'étranger...
La french touch de l'enseigne fonctionne très bien à l'étranger...© Big Fernand

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Le fonds britannique BlueGem va prendre le contrôle de la jeune enseigne de restauration Big Fernand née en 2012. Il injectera, selon le quotidien les Echos qui cite le président fondateur de l’enseigne, Steve Burggraf, entre 7 et 10 millions d’euros pour accélérer les ouvertures hors de France. Au terme de l’opération le fonds détiendra 80 % du capital précise au quotidien Steve Burggraf qui garde environ 6% du capital et continuera à présider l’enseigne.

Moins de franchise à l'étranger

Cet argent frais doit permettre de consolider le développement à l’étranger de la chaîne là où le recours à la franchise, largement utilisée en France, semble plus délicat. « A l'étranger, le système comporte toujours un risque d'affadissement du concept », indique le président de l’enseigne aux Echos précisant au passage avoir racheté son franchisé asiatique.

50 ateliers en seulement 5 ans

Beau parcours en tout cas pour cette enseigne positionnée sur le créneau du burger premium et made in France (15 euros le « hamburgé » avec frites et boisson) qui a ouvert son premier « atelier » il y a cinq ans faubourg Poissonnière (Xe) dans le Paris bobo. L'enseigne s’est ensuite développée très vite en régions (Toulouse, Nîmes, Marseille, Lyon...) et en périphérie (Issy, Levallois Perret, Neuilly, Val d’Europe…).

L'Europe du Nord dans la ligne de mire

L’arrivé du nouvel actionnaire répond à la volonté de se développer plus vite explique Steve Burggraf à nos confrères. Ce dernier annonce 50 restaurants dont 44 en France d’ici à la fin de l’année et un potentiel pour monter à 80 d'ici à cinq ans, pour autant d’ouvertures à l'international. Big Fernand est déjà présent à Dubaï (3 restaurants), à Honk Kong (2) et à Londres (1). Il vise très vite la Suisse, l’ Allemagne et les pays scandinaves et n’écarte pas de s'attaquer «un jour » au marché américain. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message