Le Français Hubert Joly touchera près de 30 millions de dollars pour diriger Best Buy

Le Français Hubert Joly, nouveau patron de Best Buy à compter de début septembre, s’est vu promettre pas loin de 30 millions de dollars de rémunération au cours des trois prochaines années pour prendre la direction du leader mondial de l’électrodomestique.

Best Buy logo

Selon un document boursier publié le 21 août par Best Buy, il recevra d’abord un salaire annuel de 1,175 millions de dollars, ainsi que, à partir de l’exercice fiscal 2014, un bonus annuel d'au moins 8,75 millions.
En plus de cela, Hubert Joly recevra un chèque de 3,5 millions de dollars dès son arrivée, et bénéficiera au cours des trois prochaines années d’environ 12,75 millions de stock options. Enfin, il pourra prétendre, sur objectif, à une prime de 3,75 millions de dollars à la fin de la période de trois ans.
De quoi faire des envieux en France. Selon le cabinet Proxinvest, la rémunération moyenne des patrons du CAC 40 était de 4,11 millions d’euros en 2010.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message