Marchés

Le futur passera par des offres alimentaires plus « saines »

|

A l'occasion de l'Écotrophelia, le trophée de l'innovation alimentaire qui ponctue le Salon mondial de l'alimentation, l'Anuga, qui s'est tenu en Allemagne du 5 au 9 octobre, les étudiants ont planché sur les aliments du futur. Après l'examen des dix-huit copies finalistes, les premiers de la classe sont les étudiants de Isara-Lyon, qui ont proposé « Ici et là » : une gamme de burgers de lentilles françaises AOP congelés, riches en protéines et sans allergène.

Toujours dans le même esprit d'offre saine et riche en céréales, le deuxième prix revient à l'équipe néerlandaise de l'université de Wageningen pour son « Choco-Quino », une boisson à base de chocolat et de quinoa issus de cultures biologiques et du commerce équitable. Elle aussi est riche en protéines et à teneur réduite en matières grasses. La barre céréalière So Crock, recouverte de chocolat noir et de poudre de pépin de raisin, remporte la troisième place. Le coup de coeur du jury, composé de professionnels de l'industrie agroalimentaire, est attribué à une soupe instantanée islandaise. Dans l'alimentation du futur, les offres saines et équilibrées devraient donc avoir la part belle...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message