Le Galaxy S6 ne rattrape pas les résultats en baisse de Samsung

|

Avec une baisse de son bénéfice opérationnel de 4,03% sur un an, Samsung a annoncé mardi 7 juillet 2015, enregistrer un 7e recul consécutif de ses résultats trimestriels. Les résultats du géant sud-coréen Samsung ne sont pas au beau fixe, en cause : le Galaxy S6. 

Le Galaxy S6 Edge a beaucoup mieux marché que prévu, Samsung a même dû faire face à des pénuries d'écrans.
Le Galaxy S6 Edge a beaucoup mieux marché que prévu, Samsung a même dû faire face à des pénuries d'écrans. © Samsung

6900 milliards de wons, soit 5,5 milliards d’euros. C’est le bénéfice opérationnel réalisé par Samsung pour le trimestre avril-juin 2015, comme l’a annoncé l’entreprise sud-coréenne le 7 juillet 2015. Ces résultats sont en baisse de 4,03% sur un an, et en deçà des 7200 milliards de wons normalement attendus par les analystes de Bloomberg. S’il s’agit du 7e trimestre consécutif de recul pour Samsung, il faut noter une progression de 15% par rapport au premier trimestre 2015. En cause, les mauvaises prévisions concernant la vente de son Galaxy S6. Samsung pensait vendre 4 fois plus de Galaxy S6, que de Galaxy S6 Edge, qui possède un écran incurvé. En réalité le Galaxy S6 a moins marché que prévu, malgré les excellentes critiques reçues par le produit, tandis que le S6 Edge a, lui, mieux fonctionné que prévu. Samsung a dû faire face à des pénuries d’écrans incurvés et lancer la production de ces écrans dans une troisième usine.

Le chiffre d’affaires de Samsung en recul de 8,4% sur un an

Du côté du chiffre d’affaires, tout n’est pas rose non plus. Avec 48000 milliards de wons de chiffre d’affaires, Samsung est en recul de 8,4% sur un an, alors que les estimations tournaient autour de 53000 milliards de wons. Il faut dire que si la filière des puces mémoires DRAM fonctionne bien, du côté du smartphone, Samsung subit la concurrence d’Apple qui envahit le marché chinois, mais aussi des marques comme Xiaomi et Lenovo qui cassent leur prix sur les smartphones d’entrée de gamme. Dans la lutte pour la couronne du n°1 mondial du smartphone, Samsung avait repris la main sur Apple au premier trimestre 2015, mais risque d’être détrôné par la pomme sur le trimestre avril-mai. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message