Le Géant de Tunis rouvre ses portes

|
Un an, quasi jour pour jour. Pillé et incendié le 14 janvier 2011, durant les heures troubles consécutives à la fuite de Ben Ali, l'hypermarché Géant de Tunis a rouvert ses portes aujourd'hui, jeudi 12 janvier. Exploité depuis 2005 en franchise par la société Meddis, filiale du groupe Mabrouk, ce magasin de 12.000 mètres carrés est l'un des deux seuls hypermarchés de Tunisie, avec celui de Carrefour, ouvert en 2001, et installé à quelques kilomètres de là.
 
Entre les diagnostics de sécurité (1 mois), les opérations de déblaiement (3 longs mois: le toit s'était écroulé sur les rayons) et les travaux de reconstruction, il aura donc fallu un an pour remettre d'aplomb ce fleuron de la distribution tunisienne, qui tournait aux alentours de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires (environ 200 millions de dinars). Mohsen Zerelli, président du conseil d'administration de Meddis, estime par ailleurs les pertes causées par ce que l'on qualifiera de fâcheux contretemps à "80 millions de dinars (environ 40 millions d'euros), à savoir 30 millions pour les travaux, 30 millions pour le matériel et 20 millions de marchandises." Une somme considérable qui n'a pourtant pas empêché le groupe Mabrouk de continuer à payer les salaires des quelques 780 employés de l'hyper tout au long de cette année d'inactivité forcée : un signe fort auquel tenait beaucoup Mohamed Ali Mabrouk, l'aîné des trois frères Mabrouk qui dirigent ensemble le groupe familial, fondé par leur père. "Il s'agissait de montrer notre solidarité envers nos employés et notre confiance en notre capacité à rebondir", explique-t-il.
 
Le pari, bien qu'un peu fou, a pourtant été tenu. Et en ce jeudi 12 janvier au matin, alors que la galerie commerciale attenante (80 boutiques) est quant à elle rouverte depuis l'été dernier, la foule des grands jours se pressait dans les allées de l'hyper, où l'on trouve la bagatelle de 85.000 références. "Et encore ce n'est rien, explique Alain Melendez, délégué par Casino en Tunisie depuis l'origine de l'implantation du magasin Géant, en 2005. La moitié du chiffre d'affaires s'effectue ici après 17h!" Le centre commercial, pourtant situé à 15 bons kilomètres du centre de Tunis, constitue en effet un pôle d'attractivité extrêmement fort: il voit défiler près de 10 millions de personnes par an. Un chiffre à faire pâlir d'envie n'importe quel distributeur français. Surtout si l'on sait que l'agglomération de Tunis culmine, grand maximum, à 2,5 millions d'habitants.
 
Jean-Noël Caussil, à Tunis
 
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter