Le gouvernement se penche sur la vente de Dia France

|
Arnaud Montebourg recevra les responssables de Dia, lundi 19, pour connaître les modalités de la cession et l'existence d’éventuels repreneurs...
Arnaud Montebourg recevra les responssables de Dia, lundi 19, pour connaître les modalités de la cession et l'existence d’éventuels repreneurs...© © LUC PERENOM

Arnaud Montebourg, le ministre de l'Economie, et Valérie Fourneyron, secrétaire d’Etat chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire, ont annoncé qu'ils allaient recevoir lundi 19 mai les dirigeants du groupe de hard discount Dia. Le groupe espagnol, numéro trois mondial du secteur, a confirmé jeudi 8 mai son intention de vendre sa filiale en France, après que les syndicats se soient inquiétés, la veille, de ce projet de cession et que LSA ait révelé le même jour que Carrefour et Casino étaient tous les deux candidats au rachat de la totalité de Dia France.

La réunion  "aura pour objectifs d’analyser les raisons ayant motivé la décision du groupe espagnol de céder ses activités en France, de connaître les modalités envisagées de cette cession et l'existence d’éventuels repreneurs. Le ministère sera particulièrement attentif à l’avenir des salariés", précisent Arnaud Montebourg et sa secrétaire d'Etat. Dia exploite selon LSA Expert 841 magasins en France et emploie 7500 salariés pour un chiffre d'affaires 2013 de 2,2 milliards d'euros en baisse de 10,9 %.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message