Le grand bond en avant de Casino

|

C'est aujourd"hui en début de soirée que devrait être officialisée la prise de contrôle de GPA par le groupe Casino. Ce qui fera de Casino un poids lourd de la distribution, s'approchant tout près de la barre des 50 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Jean-Charles Naouri

Ce 22 juin 2012, de longue date coché dans l’agenda du Pdg Jean-Charles Naouri, s’annonce comme un grand jour pour Casino. Le groupe stéphanois devrait en effet prendre aujourd’hui en début de soirée – un communiqué du groupe Casino est attendu vers 20h30 - le contrôle exclusif de Grupo Pao de Açucar (GPA) au Brésil. L’aboutissement d’une longue quête pour Casino, entré au capital de GPA en 1999, avant d’engager la dernière ligne droite d’une stratégie de prise de contrôle à partir de l’été 2011. Surtout, avec cet accord imminent, Casino change de statut, pour au moins trois raisons.

D’abord, les ventes au Brésil vont désormais dépasser celles de la France : 21 à 23 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans le premier cas, suivant les variations du taux de change entre real brésilien et euro, contre 18,7 milliards d’euros en France en 2011.

Ensuite, conséquence somme toute logique du premier point, la majorité des ventes vont être assurées par l’international : 60% du chiffre en l’occurrence. Une première là aussi, le partage étant de 55/45 en faveur de la France en 2011.

Enfin, la prépondérance de l’international dans le partage du résultat opérationnel courant (ROC) va encore s’accroître : elle était de 51% en 2011, elle va passer à 69% désormais.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter