Le grand retour des concentrations

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Janvier

· Spar. Le leader mondial du commerce de proximité passe un accord de partenariat avec Casino. Objectif : atteindre en France un parc de 2 000 magasins en l'an 2000.

· Sacs de caisse. Leclerc généralise les sacs de caisse payants, après un premier test satisfaisant dans une quarantaine de ses magasins.

· Darty. La filiale de Kingfisher acquiert 20% du capital de But. L'opération pourrait déboucher à terme sur une prise de contrôle totale du numéro deux du meuble.

· Galeries Lafayette. Le grand magasin annonce un vaste plan de restructuration prévoyant la fermeture de cinq unités, dont les Cordeliers à Lyon, et la suppression d'un millier d'emplois.

· PPR. Le groupe de Serge Weinberg cède Prénatal à l'italien Chicco pour 1 milliard de francs. Il poursuit ainsi son désengagement d'activités non stratégiques.

· Gel. Le gouvernement suspend pour une durée de six mois toute autorisation d'ouverture d'une grande surface. Le gel s'applique à tous les magasins dont la surface est supérieure à 300 m2. Il entre en vigueur le 13 avril.

Février

· Vobis. La filiale d'informatique française du groupe Metro, reprend huit magasins PC Warehouse (PCW), enseigne en liquidation judiciaire.

· Concurrence. Le projet de loi sur « la loyauté et l'équilibre des relations commerciales » est adopté en Conseil des ministres. La loi, dite loi Galland, qui sera approuvée par le Parlement le 29 mai, modifie profondément les relations entre l'industrie et le commerce. Les règles de facturation sont révisées pour se rapprocher du « prix net », provoquant du même coup un relèvement du seuil de revente à perte. L'exception d'alignement est supprimée. Le refus de vente est autorisé sous conditions. Les prix « abusivement bas » sont interdits, l'interdiction concernant les produits transformés en magasin et les disques. Enfin, la loi instaure un dispositif visant à lutter contre le déréférencement abusif.

· La Redoute. Joël Saveuse, 43 ans, ancien responsable des activités cash and carry de Metro Allemagne, prend la tête du numéro un français de la VPC.

· Fnac. Le tribunal de grande instance de Paris déboute le leader français du livre et du disque de son action contre Leclerc qu'il accusait de « parasitisme commercial » dans ses Espace culturel. L'ambiance « supermarché » de ces derniers ne peut pas se confondre, selon les juges, avec le « cadre intimiste » de la Fnac.

Mars

· Grandes surfaces. Jean-Pierre Raffarin fait approuver par le Conseil des ministres un projet de réforme de la loi Royer, qui se traduit par un resserrement sans précédent de la réglementation sur les grandes surfaces. Le seuil d'autorisation est abaissé à 300 m2. Tout changement d'activité sera soumis à autorisation pour les magasins dépassant cette surface dans l'alimentaire et 2 000 m2 dans le non-alimentaire. Les créations de magasins de plus de 6 000 m2 feront l'objet d'une enquête publique. La composition des CDEC (Commissions départementales d'équipement commercial) est modifiée et les délais d'instruction des demandes d'autorisation d'ouverture allongés.

· Habitat. Le groupe annonce son retour aux Etats-Unis dès 1997. Autres pôles d'investissement : l'Extrême-Orient, mais aussi l'Italie et l'Allemagne.

· Domaxel. Le groupement coopératif de bricolage a pour projet d'installer en centre-ville des petits magasins à l'enseigne Bricorelais.

· Edi. Carrefour décide de monter son propre réseau d'échanges de données informatiques.

· MDD. Promodès lance deux marques propres : une dans les linéaires de Continent, axée sur le terroir et nommée Reflets de France, l'autre intitulée Grand Jury pour les magasins de proximité, 8 à Huit, Codec et Shopi.

· Castorama. Le leader du bricolage maintient ses ambitions de développement à l'international, malgré ses difficultés en Allemagne. Des ouvertures en Belgique et en Pologne sont programmées pour la fin de l'année.

Avril

· Puces. Le Groupement des cartes bancaires testera à partir de l'année prochaine un porte-monnaie électronique.

· Hard discount. Carrefour vend ses magasins italiens Europa Discount à l'allemand Rewe et au groupe italien Pam, propriétaire des hard discounts IN'S. Après le retrait de Grande-Bretagne, c'est la fin des ambitions internationales d'Erteco.

· Ikea. Le géant suédois ouvre son plus grand magasin français (13 500 m2) en région parisienne, à Villiers-sur-Marne.

· Hyparlo. Le premier partenaire franchisé de Promodès fait son entrée en Bourse.

· Mondialisation. Carrefour ouvre de nouveaux fronts à l'international. La Pologne, Hongkong et l'Indonésie sont au programme. L'investissement total à l'étranger s'élève à 8 milliards de francs pour l'année.

Mai

· OPA. Auchan acquiert 10,6% des actions de Docks de France. L'opération marque en réalité le début d'une offensive qui conduira le groupe nordiste à augmenter progressivement sa participation, jusqu'au lancement d'une OPA. Faute de contre-attaque, ce raid sera couronné de succès le 23 août.

· Système U. Lors de sa convention annuelle, le groupement a confirmé sa volonté de trouver des alliances avec d'éventuels partenaires.

· Pologne. Auchan ouvre son premier hypermarché à Varsovie, sur 7 000 m2.

· Camaïeu. La branche textile d'Auchan, recentre son activité sur le prêt-à-porter féminin en cédant ses deux filiales consacrées au prêt-à-porter masculin et à l'enfant.

Juin

· Interdiscount. Le repreneur de Nasa jette l'éponge. Les activités suisses de la chaîne d'électronique passent dans le giron des Coop suisses, qui récupèrent l'enseigne au passage.

· Félix Potin. Prodim, la branche de Promodès spécialisée dans le commerce de proximité, rachète 105 des 406 magasins de la chaîne parisienne. Ils passeront progressivement sous l'enseigne 8 à Huit et Proxi.

· Bricolage. Bricorama s'introduit en Bourse, en plaçant 10% de son capital sur le Second Marché.

· Aldi. Le leader européen du hard discount rachète Dia France, filiale de Promodès (74 magasins).

Juillet

· Procès. Décathlon est condamné par le tribunal de commerce de Paris à verser 100 000 F de dommages et intérêts à son concurrent Intersport que celui-ci accusait de concurrence déloyale. Afin d'échapper à la législation interdisant aux distributeurs de faire de la publicité télévisée, Décathlon arguait qu'il fabriquait plus de 50% des produits qu'il distribue et devait donc être considéré comme un fabricant.

· Portugal. Auchan rachète le troisième distributeur du pays, Pao de Açucar. Il acquiert 55,9% du capital pour près de 2 milliards de francs.

Août

· Eurodif. L'enseigne de prêt-à-porter reprend Devred, une chaîne succursaliste de vêtements masculins en difficulté.

Septembre

· Casino. Antoine Guichard abandonne, comme prévu, la présidence du directoire. Georges Plassat, vice-président, treize ans de maison, lui succède.

· Corée. Carrefour ouvre son premier hypermarché à proximité de Séoul, sur 12 500 m2 avec 17 500 références.

· Décathlon. Le groupe implantera deux magasins en Belgique, l'un à Ans-Alleur, près de Liège, l'autre à Anvers. Ouvertures prévues en 1997.

· Interdiscount. La filiale française du groupe suisse est reprise par le belge Spector. L'enseigne sera recentrée sur la photographie et le multimédia. La fermeture d'une quinzaine de magasins est envisagée.

· Leroy Merlin. L'enseigne de bricolage accélère son développement à l'international. Après avoir ouvert dans l'année deux magasins en Pologne et en Italie, elle annonce son implantation au Brésil.

Octobre

· Désengagement. Promodès se retire d'Allemagne, six ans après avoir racheté aux Coop allemandes leurs magasins Plaza. Les 36 hypermarchés sont cédés à Spar Allemagne.

· Office Depot. Le spécialiste américain de l'équipement de bureau, ouvre deux magasins-entrepôts dans la région parisienne, à Thiais et Aubervilliers.

· Promodès. Le groupe prend la majorité du capital de son principal partenaire italien, Garosci. Il s'assure ainsi le contrôle de 6 nouveaux hypermarchés, mais aussi de 17 supermarchés et de 4 cash and carry.

· Concentrations. Dans un avis rendu au ministère de l'Economie, le Conseil de la concurrence laisse entendre qu'il n'est pas hostile au rapprochement d'Auchan et de Docks de France, considérant que le nouvel ensemble n'exerce pas de position dominante en France.

· Enseignes. Auchan ouvre son premier hypermarché au Portugal (14 000 m2), sous l'enseigne Jumbo, à Porto.

· Centres commerciaux. Grand Littoral ouvre ses portes à Marseille. Avec un Continent de 16 000 m2, 180 boutiques et un chiffre d'affaires prévisionnel de 3 milliards de francs, le complexe est l'un des derniers centres commerciaux de cette taille.

· Self-scanning. Monoprix teste ce système de passage aux caisses dans un magasin à Neuilly-sur-Seine.

Novembre

· Séphora. La chaîne de parfumerie-beauté, compte faire son entrée en Bourse, sur le Second Marché, au cours de l'automne 1997. Et prévoit d'investir en Espagne et au Portugal.

· Hard discount. La filiale de Carrefour, Erteco, cède à l'allemand Lidl ses quinze magasins situés dans le sud-ouest de la France. Elle estimait que le réseau n'avait pas atteint un seuil critique dans cette région.

· Supermarchés. Match, enseigne du groupe Cora, ouvrira fin 1997 son premier magasin en région parisienne, à Saint-Ouen.

· Luxembourg. Auchan ouvre son premier hypermarché dans le Grand-Duché sur une surface de 12 000 m2.

· Commerce alternatif. Considérant que l'information donnée au consommateur est insuffisante, l'administration fait fermer momentanément le premier magasin français de l'enseigne britannique Crazy George's. L'affaire déclenche une polémique sur le commerce de la « précarité ».

· PPR. Pinault-Printemps-Redoute crée des boutiques de lingerie baptisées Orcanta. La première a ouvert dans le centre commercial Belle-Epine (Val-de-Marne). Le concept vise une clientèle moyen-haut de gamme.

Décembre

· Diversification. Carrefour se lance dans la parfumerie et ouvre son premier espace spécialisé dans le magasin situé dans le centre commercial Evry 2. Sur 40 m2 sont proposées 200 références issues de la parfumerie sélective.

· ITM. Le tribunal de commerce de Paris condamne Intermarché à rembourser sept de ses fournisseurs, victimes de pratiques discriminatoires. La note s'élève à 55 millions de francs.

· Impôts. Pour financer le nouveau service public d'équarrissage, le gouvernement décide de taxer les grandes surfaces. « L'impôt bifteck » sera assis sur les achats de viande effectués par les distributeurs.

· Cora. Profitant de dissensions familiales, Carrefour prend pied dans le capital du groupe lorrain, en acquérant, le 11 décembre, 33,34% du capital du holding GMB. Une semaine plus tard, le groupe portait sa participation à un peu plus de 40%.

· Monoprix. La filiale des enseignes populaires des Galeries Lafayette conclut un « accord de partenariat » avec Casino. L'accord porte sur les achats et la logistique. ·
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1520

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA