Marchés

Le grand show du trophée ANDROS

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Trophée Andros
Trophée Andros© @ BRHUNO BADE

Spectacle et luttes acharnées seront au programme du Trophée Andros au Stade de France, le 5 mars. « Nous avons 12 voitures électriques et 14 thermiques », se réjouit l'organisateur Max Mamers. De quoi attirer des sponsors. « On cherche de la notoriété, de l'empathie », prévient Marcel Ringeard, président de Pilot. L'industriel est engagé sur trois ans. Il faut compter 120 000 € pour une saison avec sept courses et le Stade de France. « Nous effectuons des relations publiques, invitons des clients et lançons des opérations en interne », explique Marcel Ringeard. « Le sponsoring est un échange réciproque. Il faut avoir conscience de ce dont la marque a besoin », témoigne Élodie Gossuin, pilote du véhicule Picard. Et pour Jean-Pierre Sancier, directeur général du pôle logistique de Stef-TFE, autre sponsor, la motivation vient de l'électrique. « Nous travaillons beaucoup avec l'électrique. C'est l'avenir, nous nous devons d'accompagner cette démarche. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA