Le groupe Casino revend ses activités dans l’Océan Indien au groupe Bernard Hayot

|

Le groupe Casino continue les cessions. Il annonce désormais se séparer de sa filiale Vindémia, acteur majeur de la grande distribution dans l’Océan Indien avec GBH, spécialiste du secteur, comme repreneur, pour 219 millions d’euros.

Jean-Charles Naouri, p-dg du groupe Casino, s'est rapproché du groupe Bernard Hayot, dirigé par Stéphane Hayot, en vue de céder pour 219 millions d'euros sa filiale Vindémia, implantée à La Réunion, Mayotte, Madagascar et Maurice.
Jean-Charles Naouri, p-dg du groupe Casino, s'est rapproché du groupe Bernard Hayot, dirigé par Stéphane Hayot, en vue de céder pour 219 millions d'euros sa filiale Vindémia, implantée à La Réunion, Mayotte, Madagascar et Maurice.

219 millions d’euros. Le groupe Casino continue de vendre des filiales pour récupérer du cash. Cette fois-ci, il s’agit de son activité dans l’Océan Indien. La société vient de signer avec le groupe Bernard Hayot (GBH) une promesse unilatérale d’achat en vue de la cession de la société Vindémia.

Cette dernière a été fondée en 1972 à La Réunion et possède près de 250 magasins dont environ 160 à la Réunion (dont une centaine en franchise), une trentaine à Mayotte, une dizaine à Maurice et une soixantaine à Madagascar. La structure a été acquise progressivement par le groupe Casino entre 2001 et 2007. Vindémia est aujourd’hui un acteur majeur de la grande distribution dans l’Océan Indien avec un positionnement multi-formats (hypermarchés, supermarchés, cash and carry et proximité). "En 2018, Vindémia a généré un chiffre d’affaires de 853 millions d’euros et un résultats opérationnel courant de 12 millions d’euros, sans cash flow", précise à LSA une source proche du dossier. 

Le groupe Casino sera toujours présent en Océan Indien (La Réunion) au travers de l’enseigne Leader Price exploitée par notre franchisé le groupe Caillé.

Pour GBH, « cette opération est une belle opportunité pour notre groupe, qui réaffirme notre très fort attachement à La Réunion et notre volonté d’investir dans les autres îles de l’Océan Indien, a déclaré Stéphane Hayot, directeur général. Notre ambition est d’offrir à nos clients un choix plus large à des prix toujours plus attractifs.»

Cession de 4 hypermarchés à Make Distribution (partenaire Intermarché)

Le groupe compte 11 000 collaborateurs et est présent sur 17 territoires, dans la Caraïbe (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Cuba, Sainte-Lucie, République dominicaine, Trinidad-et-Tobago), l’océan Indien (La Réunion, L’Ile Maurice), en France métropolitaine, en Afrique (Maroc, Algérie, Ghana, Côte d’Ivoire), en Chine, et en Nouvelle-Calédonie. Le groupe organise son activité selon trois pôles : la grande distribution ; la distribution automobile ; et les activités industrielles diverses (yaourts sous la marque Danone à La Réunion et la production et l’exportation de rhums comme les Rhum Clément et J.M en Martinique). Les principaux partenaires de GBH dans la distribution sont Carrefour, Mr. Bricolage, Decathlon.

Pour valider l’opération et respecter les règles de concurrence, GBH prévoit de rétrocéder 4 hypermarchés (Jumbo Sainte-Marie, Jumbo Saint-André, Jumbo Chaudron, Jumbo Savanna) à la société Make Distribution, nouvel acteur à capitaux réunionnais dont la Société Adrien Bellier S.A. (SAB) est l’actionnaire de référence.

Une fois l’opération autorisée, la part de marché de GBH (27%) sera ainsi inférieure à celle de Vindémia à ce jour (28%) et l’arrivée de Make Distribution, qui opérera sous une enseigne partenaire d’Intermarché renforcera substantiellement l’équilibre concurrentiel de la grande distribution à La Réunion.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations