Le groupe chinois C. Banner rachète Hamleys à Ludendo (La Grande Récré)

C'est officiel ! Le groupe hongkongais C. Banner a annoncé qu'il rachetait Hamleys, l'emblématique - et plus ancien - magasin de jouets britannique. L'enseigne londonienne était détenue depuis 2012 par le groupe français Ludendo, propriétaire notamment de La Grande Récré.

Le groupe hongkongais C. Banner a officialisé son rachat de l'enseigne britannique de jouets Hamleys, détenue depuis 2012 par le distributeur français Ludendo.
Le groupe hongkongais C. Banner a officialisé son rachat de l'enseigne britannique de jouets Hamleys, détenue depuis 2012 par le distributeur français Ludendo.© Hamleys (groupe Ludendo)

Fin du feuilleton à rebondissements concernant le rachat de l'enseigne Hamleys : le groupe chinois C. Banner International Holdings a officialiser la reprise de l'enseigne la plus ancienne du jouet, propriété du groupe français Ludendo (La Grande Récré, Starjouet...), pour un montant de 100 millions de livres sterling (soit quelque 136 millions d'euros).

Plus-value

Le groupe Ludendo avait racheté Hamleys en 2012 pour un montant estimé à 60 millions de livres sterling. Outre son magasin historique de Regent Street à Londres, Hamleys dispose d'une dizaine de magasins en Grande-Bretagne et a développé son réseau à l'international. L'enseigne compte aujourd'hui une cinquantaine de magasins dont une quarantaine en franchise. En juin dernier, des rumeurs avaient bruissé autour de l'intérêt d'un autre chinois, le groupe Sanpower, envers Hamleys. C'est finalement C. Banner, spécialisé dans le commerce de chaussures, qui a remporté la mise ! Hamleys a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 62 millions de livres sterling pour un ebitda de 4,5 millions de livres.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message