Le groupe de distribution Loblaw indemnisera les victimes de l’immeuble effondré au Bangladesh

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Loblaw, le groupe canadien de grande distribution a annoncé qu’il souhaitait indemniser les familles des employés victimes de l’effondrement de l’immeuble au Bangladesh, dans lequel se trouvait son fournisseur.

loblaws logo

L’immeuble qui s’est effondré contenait des ateliers de fabrications textiles. Plusieurs marques de vêtements ont été accusées de faire appel à cette main d’œuvre peu chère mais beaucoup déclare ne pas avoir eu recours à l’atelier de confection bengali. Loblaw, touché par cette histoire via sa filiale d’habillement, Joe Fresh, qui faisait appel à ses ateliers, a annoncé qu’il indemniserait les familles des victimes de l’incident, qui a fait plus de 380 morts.

"Nous offrirons une compensation aux familles des victimes qui étaient employées par notre fournisseur", a déclaré Loblaw, expliquant que cette aide devrait être percutante et significative pour "que les victimes et leurs familles puissent en bénéficier maintenant et dans le futur".

Primark et Mango, les premiers à avoir reconnu avoir recours aux ateliers bengalis ont annoncé qu’ils indemniseraient également les victimes de l’effondrement de l’immeuble.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA