Le groupe Fnac-Darty réorganise son siège

|

Le groupe Fnac-Darty présente son nouveau plan d'organisation pour son futur siège, dont l'emplacement sera bientôt dévoilé. Il devrait compter 1495 postes, ce qui signifie donc que seules 25 personnes seraient amenées à quitter le groupe après cette réorganisation, née du rachat de Darty par la Fnac en 2016.

Le futur siège unique du groupe Fnac-darty devrait compter 1495 personnes.
Le futur siège unique du groupe Fnac-darty devrait compter 1495 personnes.

Le groupe Fnac-Darty vient de présenter aux instances représentatives du personnel son projet d’organisation du futur siège du groupe. L’élément clé qui va présider à l’organigramme nouveau qui va en découler ? Le principe « d’un groupe, deux enseignes ». En clair, ce qui peut être mutualisé le sera, mais sans atteindre au fonctionnement indépendant de chacune des deux enseignes, Fnac et Darty.

1495 postes

L’organisation du siège compterait ainsi 1495 postes en CDI, avec une perte nette de seulement 25 personnes, puisque si 111 postes seraient amenés à être supprimés, 86 nouveaux seraient créés et proposés en priorité aux salariés concernés par ces suppressions.

Ainsi, le groupe entend disposer d’une direction commerciale unique pour les deux enseignes, « s’appuyant, précise le communiqué du groupe, sur un pôle de compétence Achats, et un pôle transverse de Développement commercial ». En revanche, pour les secteurs plus spécifiques, les organisations commerciales actuelles sont maintenues : à savoir une direction pour la Culture, à la Fnac, et une pour la Cuisine chez Darty.

Un groupe, deux enseignes

De même, une direction marketing et e-commerce unique est mise en place avec, pour chaque enseigne, une direction de la marque. Mais, en revanche, une direction de l’exploitation unique là aussi, « visant à assurer une vision globale du réseau de magasins Fnac et Darty. »

Une organisation différenciée des services s’installe : la direction des services assure la commercialisation des offres et la définition de la politique de services du groupe (dont le SAV), tandis que la direction des opérations du groupe est en charge de l’exécution opérationnelle des services.

Des fonctions corporate uniques pour les deux enseignes seraient mises en place : une DRH groupe, une direction Financière, une direction des Opérations Groupe, une direction des systèmes d’information, une direction de la stratégie et une direction de la communication.

1 commentaire

Decorsier

24/08/2017 15h08 - Decorsier

En litige avec Darty pour une commande internet de moins de 50 euros, je perçois une phase de transition importante entre ces deux groupes. Si les directions se structurent, le SAV Darty devient une pure catastrophe, tant pour ces gens autrefois "clients Darty", mais aussi pour le nouveau groupe. Litiges, contestations, actions juridiques, insatisfactions... touchent la structure au coeur. Le plus incompréhensible reste l'absence de réponse du service clients (à ce stade, n'en reste que le nom). Toute réorganisation suit des phases imposées, mais il est dommage que les règles du commerce et de la bienveillance soient bafouées. A la nouvelle direction de me donner tort.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter