Le groupe fromager Bongrain en léger recul

|

BRÈVESBongrain a réalisé un chiffre d'affaires en légère baisse sur 2006, à 3,338 milliards d'euros contre 3,349 milliards d'euros en 2005, principalement en raison de cessions de filiales à l'étranger.


Bongrain, qui a cédé en 2006 une société en Slovaquie (Wittmann) et une autre en Australie (Lactos), affiche un chiffre d'affaires en baisse de 1,4 %, pour une croissance organique en hausse de 0,9 %.

Principaux fautifs de ce recul, les produits fromagers (63,5 % du chiffre d'affaires du groupe) qui sont en baisse sensible (-2%) en raison notamment des performances de l'Europe centrale et orientale. En France, les résultats de la branche ont été toutefois plus soutenus au quatrième trimestre qu'ils ne l'étaient au début de l'année 2006.

En revanche, l'activité autres produits laitiers (33,4 % du groupe) a, elle, progressé de 2,1%. « L'équilibre a été maintenu entre (...) la demande soutenue de poudres et de protéines laitières et (...) la faiblesse du marché mondial de matières grasses ainsi qu'une nouvelle dégradation du marché de la viande de veau », indique le groupe. La plus forte croissance revient à l'activité Gastronomie (2,9 % du groupe) dont le chiffre d'affaires progresse de 16,8%.

Par ailleurs, Bongrain a annoncé la conclusion d'un accord de partenariat avec la société argentine Milkaut, dans l'un des plus grands bassins laitiers du monde, vendredi dans un communiqué. Cet accord, qui a reçu l'approbation des autorités compétentes, permet la constitution du troisième groupe laitier argentin, avec l'apport à la nouvelle société de l'ensemble des activités fromagères de la filiale argentine de Bongrain, Cabaña y Estancias Santa Rosa SA
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter