Le groupe Ikea allie forte croissance et rentabilité record

|

Le géant suèdois de l'ameublement vient d'annoncer ses résultats pour son exercice fiscal 2016. Au programme, une belle croissance de 7,1 % et un bénéfice record à 4,2 milliards d'euros. Qui dit mieux ?   

Peter Agnefjäll, PDG du groupe Ikea entend offrir à ses clients une expérience positive à chaque point de contact.
Peter Agnefjäll, PDG du groupe Ikea entend offrir à ses clients une expérience positive à chaque point de contact.© PHOTOS DR

Rien n'arrête Ikea. Année après année, le leader mondial de l'ameublement affiche des résultats exceptionnels. Son exercice fiscal 2016 (clos au 31 août) n'a pas dérogé à la règle. Le chiffre d'affaires total du groupe Ikea affiche ainsi un chiffre d'affaires de 35,1 milliards d'euros, soit une hausse de 7,4 %, moins soutenue toutefois que l'an passé (+ 11,2 %). La Chine reste l'un des pays qui enregistre la croissance la plus rapide du groupe. Les cinq plus grands marchés restant  l'Allemagne, les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Suède. Du côté des ouvertures de magasins, le suédois continue d'étendre son réseau avec 12 nouveaux magasins et 19 points de retraits de commandes. 

Devenir le leader multicanal 

Mais c'est du côté des résultats que l'exercice 2016 s'est révélé pour le moins excellent avec au compteur 4,2 milliards d'euros contre 3,5 milliards l'an passé, chiffre qui était déjà en progression de 5,5%. "La croissance et la rentabilité nous offrent la liberté de mener nos activités comme nous le souhaitons, la flexibilité requise pour avancer rapidement et l'indépendant en matière de pensées et d'investissements à long terme", a commenté Peter Agnefjäll, PDG du groupe Ikea.

L'objectif affiché : devenir le leader multicanal des magasins d'ameublement dans le monde. D'où l'accent mis sur le développement de nouvelles compétences en matière de vente en magasin et en ligne, précise Ikea. "Nous voulons offrir à nos clients une expérience positive à chaque point de contact", précise Peter Agnefjäll.   

Etre indépendant énergètiquement d'ici 2020

Enfin, engagé depuis de nombreuses années dans le développement durable, Ikea annonce avoir investi plus de 3 milliards d'euros pour favoriser l'indépendance sur le plan des ressources et de l'énergie. Un milliard d'euros vont être consacré à assurer l'approvisionnement à long terme en matériaux durables. Cela inclut aussi 600 millions d'euros complémentaires qui vont être consacrés à atteindre l'indépendance énergétique d'ici 2020. 

"Nous occupons une position favorable et d'autres projets passionnants nous attendent, l'accent étant mis en priorité sur la croissance continue et l'efficacité des opérations", conclut Peter Agnefjäll. 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message