Marchés

Le groupe laitier italien Granarolo cible la France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Depuis son implantation en 2012, le groupe agroalimentaire Granarolo a fait du marché français une priorité. Pour s’ancrer durablement, le groupe opère une stratégie de diversification afin de couvrir les unités de besoin des consommateurs.

Marco Fraccaroli, business unit director Europe de Granarolo

Première coopérative laitière italienne, Granarolo nourrit de grandes ambitions hors de ses frontières. Le groupe, qui a généré un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros en 2015 (+ 4%), a pris le virage de l’international depuis 2011. « À la suite de la baisse de la consommation de lait en Italie et dans le reste de l’Europe, il était nécessaire de trouver de nouveaux relais de croissance », explique Marco Fraccaroli, business unit director Europe de Granarolo. En effet, l’export, qui représentait 4% du chiffre d’affaires du groupe en 2011, est passé à 20% en 2015.

Le groupe italien est arrivé en France après l’acquisition de la société Codipal, en 2012, connue pour sa marque de fromages italiens Casa Azzurra, Les Fromagers de Sainte Colombe et Les Fromagers de Saint-Omer. « Depuis, la France est devenue notre marché prioritaire. Il représente 140 millions d’euros, toutes activités confondues », ajoute-t-il. Aujourd’hui, Casa Azzurra occupe une place de leader en France sur les pâtes dures et de numéro deux sur les pâtes fraîches italiennes, en recrutant plus d’un million de consommateurs en 2015. La marque, qui compte 40 références, a su adapter la touche italienne à une consommation française, avec par exemple des tranches de mozzarella pour raclette ou du mascarpone en briques UHT.

Granarolo a étendu son spectre en France, l’été dernier, grâce au lancement d’une marque de yaourts, Yomo, 100% naturels, avec des parfums italiens, comme les agrumes de Sicile. Mais aussi en proposant des minibilles de mozzarella pour la salade et des spécialités fromagères italiennes pour le barbecue.

Une stratégie tous azimuts

Le groupe tend également à varier ses activités. « Nous avons plusieurs axes de travail : le core business avec le développement à l’export du fromage et de l’ultrafrais ; la diversification vers les produits dits de santé, comme le végétal, le sans-lactose, le sans-gluten et le bio et, enfin, la création d’un pôle sur les produits italiens ultrapremium comme le jambon et le balsamique », détaille Marco Fraccaroli. Des projets qui s’accompagnent de nombreuses acquisitions. Dernière en date, la société italienne Sal Lucio, fabricant de chips de fromage sans gluten et sans lactose.

Ainsi, avec ces opérations qui ont permis au groupe de lancer des offres à succès (les innovations des cinq dernières années ont généré plus de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires), Granarolo veut utiliser ses nouveaux atouts pour se déployer à travers le monde. Par ailleurs, le groupe, dont 75% de l’activité concernent la grande distribution, n’exclut pas du tout de se tourner vers les réseaux spécialisés. « Nous y réfléchissons et, si le cas se présente, nous arriverons avec de nouvelles marques », annonce Marco Fraccaroli. Jusqu’alors peu connu en France, Granarolo, avec sa stratégie gagnante tous azimuts, va faire parler de lui.

En chiffres:

  • 1,2 Mrd€ : le chiffre d’affaires en 2015 (+ 4%) dont 140 M€ en France
  • 22 : le nombre d’usines dans le monde, dont 2 en France
  • 20% : la part du chiffre d’affaires réalisé à l’export en 2015 (+ 16 points depuis 2011)
  • 75% : la part du chiffre d’affaires du groupe réalisé en GMS

Source : Granarolo

Les leviers

  • Fort investissement en marketing et innovation.
  • Lancement de nouvelles gammes en France, dont la marque de yaourts Yomo en juillet 2016.
  • Adaptation des produits italiens aux autres pays comme la mozzarella pour la raclette ou des briques UHT de mascarpone.
  • Innovations sur le core business des produits laitiers, mais également sur les tendances de consommation du moment comme le snacking et le végétal.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA