Le groupe Leroy Merlin prend 50% de Domaxel

|

La chaîne de bricolage de la famille Mulliez a signé hier l'acquisition de la moitié du capital de la Sapec, centrale d'achats du groupe coopératif Domaxel, qui exploite notamment l'enseigne Weldom.

L'opération, qui reste soumise au feu vert des autorités de la concurrence, enlève une épine dans le pied de Domaxel, qui devait gérer la sortie de son capital de MBSA, société créée par les investisseurs Alain Mallard et Eric Bolloré. La transaction s'est faite en deux temps : il y a quelques semaines, MBSA cédait ses 50% à Sapec, qui les a vendues à Leroy Merlin hier soir. Aucun montant n'a été communiqué.

Avec cette association, le groupe Leroy Merlin poursuit son développement dans le commerce de bricolage de proximité français, entamé avec l'acquisition de la chaîne Obi (France), effective à la fin de l'hiver dernier. Considérant que chaque format appelle un marketing et des achats spécifiques, le groupe nordiste entend conserver l'autonomie de ses différentes filiales : Leroy Merlin (grandes surfaces de bricolage), Obi (moyennes surfaces détenues en propre), Bricoman (hard-discount) et Domaxel (moyennes surfaces de bricolage exploitées par des commerçants indépendants).

Domaxel regroupe 444 magasins en France, principalement sous son enseigne grand public Weldom, qui totalise 700 millions d'euros de chiffre d'affaires. Sixième distributeur spécialisé de bricolage dans le monde, le groupe Leroy Merlin (274 magasins dans huit pays) a réalisé 4,1 milliards d'euros TTC de chiffre d'affaires en 2002, dont 2,6 milliards d'euros pour l'enseigne Leroy Merlin en France.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter