Le groupe Panzani veut devenir le numéro 1 du rayon traiteur libre-service

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Avec le projet d’acquisition de Roland Monterrat, leader du pâté en croûte et acteur du sandwich et du croque-monsieur, le groupe Panzani veut accélérer son développement sur les principaux marchés du traiteur LS. Analyse.

Du pâté en croûte aux gnocchis à poêler, en passant par les frites fraîches, le groupe Panzani étoffe son offre au rayon frais.
Du pâté en croûte aux gnocchis à poêler, en passant par les frites fraîches, le groupe Panzani étoffe son offre au rayon frais. © M.studio - Fotolia

La rédaction vous conseille

194 M€

Le poids du groupe Panzani dans le frais en 2014 (130 M € de chiffre d’affaires pour Lustucru,et 64 M € pour le groupe Monterrat)
Source : Panzani

 

 

Il y a des signes qui ne trompent pas. Le projet d’acquisition de Roland Monterrat – groupe lyonnais de 64 M € spécialisé dans la fabrication de pâté en croûte, mais également fabricant de sandwichs et de croque-monsieur – par le groupe Panzani ne fait pas mystère. L’opération annoncée le 3 juillet 2015 devrait permettre à la filiale du groupe espagnol Ebro Foods, numéro un mondial du riz et numéro deux mondial des pâtes, d’accélérer son développement au rayon traiteur libre-service.

Tout comme l’inauguration au début de l’année 2015 de la troisième usine du groupe Panzani à Communay, dans la banlieue lyonnaise. L’unité industrielle, dédiée à la fabrication de pâtes fraîches et de plats cuisinés, a fait l’objet d’un investissement de 35 M € et s’étend sur un site de 15 hectares, assez grand pour accueillir au moins trois autres unités de production.

Ne pas se limiter à une activité

C’est dire si le groupe Panzani ne manque pas d’ambition pour le rayon frais. Avec Lustucru Frais, leader des pâtes fraîches, Panzani détient une part de marché de 5 % sur un rayon frais traiteur LS, qui pèse 3,6 Mrds €. Mais la catégorie des pâtes fraîches ne contribue qu’à 10,9% des volumes du rayon et à 8,9 % de son chiffre d’affaires, selon les chiffres de Nielsen arrêtés à mai 2015 en cumul annuel mobile. « Nous n’avons pas l’intention de cantonner notre activité à une catégorie qui pèse moins de 10 % du rayon », déclare Xavier Riescher, directeur général de Panzani France.

Depuis ces deux dernières années, la marque Lustucru multiplie les lancements. On l’a vue arriver sur le marché des frites fraîches et également des tortillas, dont elle détient désormais 25 % de part de marché. Depuis six mois, elle signe une offre de croque-monsieur premium. L’offensive porte ses fruits.

Savoir-faire sur les pâtes

Selon l’étude annuelle BrandFootprint de Kantar Worldpanel 2015, qui présente un classement des 50 marques les plus achetées en France en 2014, Lustucru a recruté 792 220 acheteurs et se classe au quatorzième rang des marques les plus achetées devant Danette et Bonne Maman.

Cet élan sur le frais est porté par la maison mère du groupe Panzani, Ebro Foods, qui a d’ailleurs racheté en 2014 le numéro un des pâtes fraîches au Canada, Olivieri. L’espagnol Ebro Foods détient un savoir-faire sur toutes les technologies de pâtes, qu’elles soient fraîches, surgelées ou sèches. L’espagnol fabrique pour le compte d’industriels des salades de pâtes, mais également les pâtes qui servent d’accompagnement aux plats cuisinés. Fort de ce savoir-faire, le groupe Panzani entend donc passer à la vitesse supérieure sur un marché très atomisé et dans lequel les acteurs spécialistes d’une catégorie sont devenus des multi­spécialistes.

Xavier Riescher, directeur général de Panzani France :

"Pour être le leader du rayon traiteur LS, le groupe Panzani mise sur la croissance organique de Lustucru, la conquête de nouveaux marchés et de nouvelles opérations de croissance externe"

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2375

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA