Le groupe Point S s’offre Otop et Happy Car

|

Le réseau de pneumatique et d’entretien auto a fait des emplettes dans l’été, rachetant Otop, un réseau logistique BtoB, et Happy Car, une enseigne concurrente comptant 26 centres autos.

Le groupe Point S et l'association des concessionnaires Otop se sont alliés pour reprendre à la barre du tribunal l'enseigne de logistique BtoB dédié à l'automobile.
Le groupe Point S et l'association des concessionnaires Otop se sont alliés pour reprendre à la barre du tribunal l'enseigne de logistique BtoB dédié à l'automobile.

La rédaction vous conseille

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


POINT S

POINT S

60 000 € d’apport personnel

demande de documentation

Le groupe Point S multiplie les rachats. Après avoir mis la main sur PPS et Warning l’an passé, le groupe mené par Christophe Rollet s’offre Happy Car. L’enseigne créée en 2020  fédère 26 centres auto indépendants, soit près de 150 personnes. Une opération qui permet « de renforcer notre concept de centre auto qui compte déjà plus de 50 points de vente parmi les 570 du réseau Point S en France, précise le dirigeant. Il témoigne également du poids que le Groupe a pris ces dernières années sur le marché de la pièce, qui ne fait que s'accroitre et se renforcer par cette nouvelle acquisition. »

Happy Car vient donc compléter les autres enseignes du groupe Point S. Pour Jacques Mercier, responsable du réseau Happy Car : « Les adhérents partagent les mêmes valeurs d'indépendance et de savoir-faire professionnel que Point S. Ce rachat représente une continuité et permettra au réseau Happy Car de bénéficier de meilleurs conditions d'achat, mais aussi d'éventuels nouveaux services. »

Otop repris au tribunal

L’autre rachat intervenu dans l’été concerne Otop, un service de logistique BtoB , racheté à la barre du tribunal, réalisé avec l'association des concessionnaires Otop. Le réseau distribue des produits destinés à l'entretien et la réparation automobile avec une approche omnicanal : la commande se fait en ligne et un réseau physique d’agents se charge du dernier kilomètre, en click and collect ou en livraison.

« La reprise d'Otop est pour Point S un développement stratégique qui ouvre une opportunité d'activité complémentaire et de nouveaux services à nos adhérents comme à d'autres professionnels, détaille Christophe Rollet. C'est une opportunité de marché, qui marque le poids de notre Groupe sur les outils digitaux de demain. Cet investissement ne remet pas en cause nos partenariats actuels avec les plus grands acteurs du secteur. Et nous sommes forcément satisfaits de participer à sauver plus de 130 emplois directs et indirects en cette période de crise économique. »

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message