Marchés

Le high-tech à la recherche de solutions pour rebondir

|

Malgré un marché global de nouveau en recul, quelques segments devraient permettre de sauver la fin d'année. Petit tour d'horizon de ces niches de croissance via quelques produits présentés à l'Ifa de Berlin.

Amer constat sur le salon Ifa de Berlin, qui s'est tenu du 30 août au 5 septembre 2012. Pour la cinquième année consécutive, le secteur de l'électronique grand public va enregistrer un nouveau recul de son activité. En France, par exemple, les trois piliers que sont la télévision, l'informatique et la téléphonie mobile devraient finir l'année dans le rouge. Et fait marquant en 2012, tant en valeur qu'en volume. « C'est logique, explique à LSA Michel-Édouard Leclerc, dont l'enseigne s'apprête à lancer son nouveau portail internet qui comprendra, notamment, un site sur les produits techniques. Les produits high-tech restent onéreux et les consommateurs réduisent ce type de dépenses actuellement. Surtout qu'ils se sont beaucoup équipés ces dernières années. Or, on ne va pas se racheter un ordinateur chaque année. » D'autant que ceux-ci seront plus chers en 2012. Car c'est aussi une nouveauté : le prix moyen des PC va enregistrer une hausse de 7% après des années de chute. La faute à la pénurie de disques durs causée par les inondations en Thaïlande fin 2011. Mais la tendance est à peu près la même dans la télévision, avec une stabilisation des prix. Volumes en baisse, prix moins attractifs... La fin d'année promet d'être rude pour le secteur. À moins de bien positionner son offre. Car, malgré une baisse globale, certaines catégories de produits devraient néanmoins flamber sur cette fin d'année. Petit tour de revue de ces gisements de croissance.

TÉLÉVISION

SmartTV et grandes tailles, seules niches de croissance

  • Les grandes tailles (50 pouces) remplacent souvent le vieux téléviseur analogique. Or, il reste en France, selon GfK, 18 millions d'écrans CRT (tube cathodique).
  • Les petites tailles (32 pouces) concernent principalement le marché du multiéquipement, avec des télés qui prennent parfois la direction de pièces inattendues, telles que la cuisine.
  • Les téléviseurs connectés, dont les ventes au premier trimestre ont progressé de 22 , pour s'établir à 745 000 exemplaires (pour 622 millions d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 44%).
  • Les téléviseurs 3D qui, malgré un engouement relatif, devraient enregistrer une progression en 2012. Sur le seul premier semestre, le chiffre d'affaires généré a progressé de 35%, à 489 M €, pour 512 000 téléviseurs vendus.

 

INFORMATIQUE

Les tablettes grignotent les PC

  • Les tablettes, grâce à une offre diversifiée (tablette seule, avec clavier, console...) vampirisent les achats du 2e équipement de PC, avec des ventes en hausse de 140% en 2012.
  • Le « 7 pouces » devrait être une tendance forte sur la fin d'année côté tablettes, dans la foulée de la Nexus 7 de Google, puisqu'Apple devrait présenter un iPad mini courant septembre. 
  • Windows 8 de Microsoft devrait sur la fin d'année relancer les ventes de PC et conforter la tablette (c'est la première véritable tentative de Microsoft pour concurrencer l'iPad). -12% La baisse des ventes de PC en volume en France en 2012, à 5,75 millions d'unités +140% L'évolution en volume des ventes de tablettes, à 3,4 M d'unités +7% Les prix repartent à la hausse pour les PC avec un prix moyen qui sera de 548 € en 2012, contre 508 € un an plus tôt

Source : GfK

 

TÉLÉPHONIE

Le smartphone devient le standar

  • + 16% pour les smartphones avec une concentration des ventes sur l'entrée de gamme (- de 200 €) (40 % des ventes) et le haut de gamme (+ de 400 €) (36%), au détriment du milieu de gamme en recul.
  • Percée des grandes tailles d'écran qui ont pris 13 % des smartphones en six mois. 
  • PC, tablette et smartphone : Microsoft va marquer la fin 2012 avec son Windows 8 dont une version smartphone vient d'être présentée par Samsung à l'Ifa avant la très attendue nouvelle gamme de Nokia. 13,3 millions Le nombre de smartphones vendus en France en 2012 (+ 16%), contre 9,2 millions de mobiles classiques (- 28%) 118 Le nombre de produits ayant moins de six mois d'ancienneté au 1er trimestre 2012, contre 69 un an plus tôt

Source : GfK

 

LE BLANC

Les acteurs s'arrogent l'Ifa

À l'origine dédié aux produits bruns et technologiques, le salon Ifa est peu à peu devenu le rendez-vous incontournable des acteurs de l'électroménager, en mal de salons professionnels spécifiques à ce secteur. Tous les grands noms du gros et du petit électroménager se bousculent donc à Berlin: BSH, Electrolux, Seb, Philips, Dyson, Beko, Babyliss et le géant chinois Haier... On y trouve aussi des acteurs de moindre envergure, qui profitent de l'exposition médiatique du salon pour se faire connaître. C'est le cas de la marque hollandaise Princess, méconnue en France, qui sort le Compact4All (photo) : un ensemble pour le petit déjeuner dont les éléments, de forme cubique, s'encastrent. Le français Sopadis a également profité de l'Ifa pour annoncer l'arrivée de la marque Thomson, propriété de Technicolor, dans le petit électroménager. Une annonce qui n'est pas passée inaperçue... V. Y.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message