Le japonais Asahi avale les bières Peroni, Grolsch et Meantime

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe japonais de boissons Asahi vient de signer un accord avec le premier brasseur mondial, le belgo-brésilien AB InBev, en vue du rachat des marques Peroni (bière italienne), Grolsch (bière néerlandaise) et Meantime (bière artisanale britannique) qui appartiennent à SABMiller, en cours d'acquisition par AB InBev.   

Nouveau mouvement dans la bière : trois marques européennes du portefeuille de SABMiller sont en passe d'atterir dans celui du japonais Asahi.
Nouveau mouvement dans la bière : trois marques européennes du portefeuille de SABMiller sont en passe d'atterir dans celui du japonais Asahi.

L’acquisition de SABMiller par AB InBev, en cours d’aval par les autorités de la concurrence, entraine forcément quelques mouvements sur le marché de la bière. D'autant que ce nouvel ensemble qui, à terme, brassera un tiers de la bière mondiale s'est engagé à céder quelques marques pour que les autorités de la concurrence donne leur feu vert. Ainsi, le japonais Asahi vient d’annoncer que AB InBev a accepté son offre pour le rachat de trois marques de bières : Peroni (bière italienne), Grolsch (bière néerlandaise) et Meantime (bière artisanale britannique) qui appartiennent à SABMiller. Le montant de la transaction serait de 2,55 milliards d’euros. Plusieurs fonds d’investissements avaient manifesté leur intérêt pour ces marques de bières aux positions fortes et valorisées sur leurs marchés d’origine.

Pont vers l’Europe

A l’instar de son compatriote Suntory qui avait marqué son intérêt pour le continent européen en reprenant le groupe Orangina Schweppes, Asahi mène ainsi l’une de ses premières acquisitions sur le Vieux Continent. Ce groupe qui produit à la fois des bières (marque Asahi), du whisky (Nikka), des boissons sans alcool, de la nutrition infantile et bien d'autres produits alimentaires réalise un chiffre d’affaires d'environ 15 milliards d’euros (1 860 milliards de yens), cela principalement au Japon et en Asie-Océanie. L'Europe ne représente que 10% des ventes du japonais, selon Le Figaro.

En France, la bière Asahi est commercialisée en GMS, notamment dans les bars à sushis, et en restauration japonaise. Le whisky Nikka, très apprécié des amateurs de ce spiritueux, est essentiellement vendu lors des foires aux whiskies et chez les cavistes.

A noter que deux des trois nouvelles bières d'Asahi - Peroni et Grolsch - sont diffusées en France, notamment en région parisienne, en restauration et chez Monoprix. Meantime, mousse artisanale très à la mode à Londres, n'est pas commercialisée pour le moment dans l'Hexagone.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA