Marchés

Le jeu de jambe de Findus pour contourner la crise

|

Visiblement, le groupe de surgelés Findus est une entreprise qui ne connait pas la crise. Dans un contexte inflationniste, le groupe, leader des surgelés salés, enregistre un chiffre d’affaires en croissance de 7 % à fin 2011 (7,8 % de part de marché valeur, cumul courant à P5, source SymphonyIRI). Fort de ses performances et de sa réussite à contourner les obstacles, Findus a décidé d’investir en masse sur son usine de Boulogne-sur-Mer avec la création de deux nouvelles lignes de production pour un montant de 10 millions d’euros. « Nous rapatrions 3 000 tonnes de poissons nature sur le site (objectif 4 000 tonnes en 2014), provenant de Chine, République Tchèque et des pays nordiques », confie Matthieu Lambeaux, CEO Findus Europe du Sud et directeur général de Findus France.

Nouvelles gammes en vue

En effet le groupe a mis au point une nouvelle technologie de conditionnent, exclusive au site de Boulogne : « l’harmonica », qui permet une meilleure conservation des produits et davantage de fraicheur. Outre cet investissement massif, Findus se lance dans de nouvelles catégories de produits : le snack avec Speed Pocket en rayon depuis mai 2012, après l'échec il y a deux ans de Repas Express, et les apéritifs, composés de quatre références. « Le segment des apéritifs surgelés est en forte croissance (+14,3 % en valeur et +9,7 % en volume, CAM P13 2012). Jusqu’à présent la GMS était en retard sur cette offre par rapport aux freezers center », indique Caroline Nobilé, directrice marketing et innovation chez Findus France. Mais tout ne fonctionne toujours pas parfaitement, le groupe qui s’était lancé l’an passé sur une gamme de légumes bruts légèrement cuisinés, avoue ne pas avoir réussi à percer le segment. « Cette gamme n’a pas fonctionné mais nous y reviendrons différemment », ajoute Matthieu Lambeaux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter