Le jeu vidéo confirme sa reprise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Call of Duty - Ghosts

Deuxième année de hausse consécutive pour le jeu vidéo ! Après avoir renoué avec la croissance en 2014, le marché a enregistré une nouvelle évolution de 6% de son chiffre d’affaires l’an dernier. « À l’exception du hardware, qui représente 25% du marché et effectue sa transition de la génération 7 de consoles vers la 8, tous les segments sont en hausse », relève Jean-Claude Ghinozzi, président du Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (Sell). Principale catégorie, le software croît de 7% et représente 65% du chiffre d’affaires total du jeu vidéo. Là aussi, la consommation est en plein basculement : si les jeux physiques s’arrogent encore 30% du chiffre d’affaires total, « les ventes dématérialisées ont généré un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros, en hausse de 23% », précise Jean-Claude Ghinozzi. Autre évolution, le jeu vidéo élargit sa cible de joueurs. Alors qu’en 2000 la moyenne d’âge des « gamers » s’établissait à 21 ans, elle atteint 35 ans avec une meilleure parité : 44% des joueurs sont désormais des… joueuses ! Une cible que travaillent de plus en plus les éditeurs, à l’instar de Nintendo qui a écoulé, fin 2015, 130 000 exemplaires de La Nouvelle Maison du style 2-Les Reines de la mode en à peine un mois…

Le record des jouets

Autre levier du marché, les accessoires ont dépassé les 300 M€ de chiffre d’affaires, tirés par le jouet vidéo – Skylanders (Activision), Disney Infinity, Amiibo (Nintendo) et Lego Dimensions –, dont les ventes ont généré environ 100?M € en 2015, en hausse de 29% en valeur et de 31% en volume. Un record pour une catégorie initiée par Activision, il y a moins de cinq ans ! « L’innovation, la transformation digitale, avec l’essor de la réalité augmentée, et la richesse du catalogue ont dynamisé le marché. Et 2016 sera sur la même lignée où l’on s’attend à une année record sur le software », affirme Jean-Claude Ghinozzi.

D’autant que cette année est aussi placée sous l’Euro 2016, qui se tiendra cet été en France. Cet événement devrait faire exploser les ventes des jeux dédiés au football : déjà en 2015, le plus vendu était Fifa 16. À lui seul, il a généré plus de 75 M€ de ventes… ce qui le classe aussi comme le produit culturel le plus générateur de chiffre d’affaires en 2015 !

Match serré

Mieux, Electronic Arts place également son Fifa 15 au cinquième rang des jeux les plus vendus en 2015 (20 M€ de chiffre d’affaires). « Et les femmes, lassées des soirées “match”, pourraient vouloir aussi trouver refuge dans le jeu vidéo », note Philippe Lavoué, directeur général de Nintendo France, qui mise également sur les sorties et animations pour les 20 ans des Pokémon. En 2015, le nippon s’est classé en tête des éditeurs de jeux physiques en volume et deuxième en valeur, dépassé par Electronic Arts. Match serré en vue...

À retenir

  • Le jeu vidéo enregistre en 2015 sa deuxième année de hausse consécutive, malgré le recul des ventes de hardware.
  • Sur les consoles, la transition entre génération 7 et génération 8 s’est accélérée pendant Noël.
  • Jeux sur mobile, réalité virtuelle, e-sport… l’innovation reste un levier fort.

Le chiffre

+6% : l’évolution du marché du jeu vidéo français en 2015, à 2,87 Mrds €

Sources : Sell-GfK

LE SOFTWARE REPRÉSENTE PLUS DE LA MOITIÉ DU MARCHÉ DU JEU VIDÉO

Répartition, en M €, du chiffre d’affaires des différents segments en 2015 et évolution vs 2014

Sources : Sell-GfK

Seul le hardware s’affiche en recul en 2015. Tous les autres segments sont en hausse, dont l’imposante catégorie du software, qui approche le seuil de 1,6 milliard d’euros.

FOOT TOUJOURS !

Top 5 des ventes de jeux vidéo et leur éditeur, en M €, en 2015

Sources : Sell-GfK

En 2015, « Fifa 16 » a été le jeu vidéo le plus générateur de chiffre d’affaires en 2015, mais aussi le premier produit culturel, en valeur en France ! Electronic arts place également dans le top 5 deux autres de ses jeux : « Star Wars Battlefront » et « Fifa 15 ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2400

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA