Le jouet confirme son retour à la croissance en 2014

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

DossierRÉSULTAT Le marché français du jouet a signé son grand retour à la croissance en 2014 avec une progression de +2%, selon l’institut d’études NPD. Une année portée par la Coupe du Monde de football, les bracelets Loom, les produits de licences ou encore les jouets interactifs.

Le marché du jouet est reparti à la hausse en 2014.
Le marché du jouet est reparti à la hausse en 2014.

Retour à la croissance confirmé. Après avoir clôturé l'année 2013 sur le fil, avec une progression de + 1 %, le marché du jouet en France a fait mieux en 2014 en bouclant sur un honorable +2%. "L’année 2014 confirme la reprise du marché du jouet en France. Tout au long de l’année, les acheteurs ont été très réceptifs aux nouveaux produits, des activités créatives aux jouets high tech, en passant par les inévitables produits dérivés des derniers films à succès", constate Frédérique Tutt, expert du marché mondial du jouet  pour The NPD Group 

Coupe du Monde et bracelets Loom

Étonnamment, ce n’est pas la saison de Noël, qualifiée de "timide", qui a permis au secteur d'afficher cette performance mais la période printemps-été 2014 qui a connu un fort dynamisme (+5% sur le cumul janvier-août). L’effet Coupe du Monde de football a compté pour beaucoup avec l'explosion des ventes de vignettes Panini. Les petits élastiques qui composent les bracelets Loom ont, eux, été la vraie révélation de l’année, notamment durant l’été et ont ainsi largement contribué à cette hausse des ventes. Et si ces articles ont baissé le prix du panier moyen des acheteurs, ils ont permis d'augmenter de façon significative le trafic en magasins et les ventes en volume.

Excellent mois de novembre

Le dernier trimestre a été marqué par une rentrée morose et une saison des achats de Noël plutôt en avance (+3% en novembre 2014). Une différence avec les années passées, marquées par l’effet inverse, un retardement des achats vers le mois de décembre. Plus sensibles aux promotions du mois de décembre (Black Friday, Cyber Monday), les consommateurs n’hésitent plus à étaler leurs dépenses de Noël sur deux mois. C’est donc en toute logique que le mois de décembre a été légèrement en recul (-1%). La semaine du 25 décembre a elle été marquée par un rush en boutiques (+19% par rapport à 2013). Les ventes du mois de décembre représentent finalement 35% du chiffre d’affaires annuel.

Star Wars, Furby ou Lego

Parmi les tendances produits fortes à retenir en 2014 : le boum des licences à + 9 % par rapport à 2013. Représentant 22 % des ventes de jouets en France, le secteur a été emmené cette année par Star Wars, Cars, Mickey & Friend, Violetta ou La Reine des Neiges, .

Côté catégories, les gammes artistiques se sont imposées (+30%), notamment grâce aux fameux bracelets Loom. Une tendance qui devrait perdurer en 2015 : plusieurs lancements sont attendus. Ainsi que les jeux de construction qui enregistrent, eux, une progression de +18%, portés par le film Lego.

Les compagnons interactifs ont aussi eu leur petit effet puisque les ventes sont à la hausse de +52% : un vrai carton ! Les Fées volantes de Spinmaster, les Furby Boom de Hasbro et les chiens-robots étaient les stars de Noël.

Et parmi les 54 000 nouveaux jouets sortis à l’occasion de cette fête, 17 étaient dans le top 50 des ventes de 2014, dont Lego Star Wars Véhicules, qui est en pôle position, suivi de Cra-Z Loom shimmer 'N Sparkle Métier à Tisser et ce Playmobil City Life Centre Commercial. 

Enfin, à noter que la vente en ligne représentait 20% des ventes de jouets en France, en croissance de deux chiffres. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA