Le jouet français se réinvite à Bercy

|

Pour la troisième année consécutive, le jouet français s'expose dans les locaux du Ministère de l'économie et des finances. L'occasion de faire connaître aux visiteurs mais aussi aux collaborateurs de Bercy la richesse de la création et de la fabrication hexagonale de jeux et de jouets.

Jean-Michel Grunberg, président de Ludendo et de la Fédération  Fédération des commerces spécialistes des jouets et des produits de l’enfant (FCJPE), Alain Ingberg, vice-président de l'Association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF) et Pascal Faure, directeur général des entreprises au Ministère de l'économie et des finances ont défendu la créativité des acteurs français du jouet devant une classe d'enfants.
Jean-Michel Grunberg, président de Ludendo et de la Fédération Fédération des commerces spécialistes des jouets et des produits de l’enfant (FCJPE), Alain Ingberg, vice-président de l'Association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF) et Pascal Faure, directeur général des entreprises au Ministère de l'économie et des finances ont défendu la créativité des acteurs français du jouet devant une classe d'enfants.© V.Y / LSA

C'est devant un parterre d'écoliers aussi attentifs que curieux que s'est ouverte la nouvelle exposition du jouet français à Bercy. Pour la troisième fois, les 47 adhérents de l'Association des créateurs-fabricants de jouets français (ACFJF) exposent leurs plus belles réalisations dans les locaux du Ministère de l'économie et des finances, à Bercy. "Notre association fédère 38 fabricants et 9 créateurs de jeux et de jouets. Les produits créés ou fabriqués en France représentent aujourd'hui quelque 10% du marché total en France, soit un chiffre d'affaires d'environ 350 millions d'euros", a rappelé Alain Ingberg, vice-président exécutif de l'association.

Intérêt des consommateurs

Si le poids des jouets hexagonaux dans les ventes totales du marché ont gagné trois points depuis la création de l'association en 2014, son vice-président a rappelé les profondes mutations de la filière, passée de quelque 200 fabricants il y dans les années 1980 à une cinquantaine aujourd'hui. Un discours visiblement entendu par Pascal Faure, directeur général des entreprises au sein du ministère qui a réaffirmé que "l'objectif du gouvernement est de créer un cadre plus favorable au développement de notre industrie, aussi bien sur le plan fiscal, le droit du travail et la simplification.

L'intérêt des consommateurs pour le jouet français a également été rappelé par Jean-Michel Grunberg, président du groupe Ludendo (La Grande Récré) et de la Fédération des commerces spécialistes des jouets et des produits de l’enfant (FCJPE) : "selon une étude de la Fédération, 65% des Français se disent acheter plus volontier un jouet français et 60% considèrent que les produits français sont de meilleure qualité." Les distributeurs accompagneront encore cette année via différentes actions sur leurs catalogues de Noël, dans les rayons ou sur leurs sites internet. Pour un Père Noël en bleu-blanc-rouge !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message