Le jouet se prépare à un bon Noël selon NPD

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Selon NPD, les ventes de jeux et de jouets ont progressé en France de 8% en volume et de 2,7% en valeur entre janvier et début novembre 2014, tirées par les phénomènes estivaux des bracelets "loom" et de la Coupe du Monde de football. Pour ce Noël, l'institut reste optimiste, prévoyant au final un marché en hausse globale de 3% en valeur pour l'ensemble de l'année.

Selon NPD, les ventes de jouet ont progressé de 8% en volume depuis le début de l'année 2014, augurant un bon Noël pour le secteur.
Selon NPD, les ventes de jouet ont progressé de 8% en volume depuis le début de l'année 2014, augurant un bon Noël pour le secteur.

Le marché français des jeux et jouets a progressé de +2,7% en valeur et de +8% en volume entre janvier et début novembre 2014, selon l'institut NPD. De quoi augurer une belle fin d'année.  Sur ce marché, les ventes du "permanent" donne traditionnellement le ton pour la saison de Noël.

Croissance attendue à 3%

Si les premiers mois de l'année ont été tirés par le phénomène des bracelets à élastiques "loom" et la Coupe du monde de football, NPD prévoit, pour l'ensemble de l'année 2014, une croissance du chiffre d'affaires de 3% pour atteindre 3,3 milliards d'euros.

D’après l'institut, le budget jouet devrait aussi augmenter légèrement à Noël pour atteindre 295 € par enfant pour les moins de 12 ans. "Ce dynamisme repose sur le succès de catégories classiques comme les jeux de construction (+18% en cumul à date) et les activités artistiques (+57%) mais aussi sur une nouvelle génération de jouets connectés et interactifs (+20%). Les nouveautés, maintenant en rayon pour Noël 2014 devraient permettre de maintenir ces bons résultats", explique-t-on chez NPD.

Interactivité et licences

Pour ce Noël, les jouets interactifs devraient être les stars de la hotte : poupées, sirènes, dinosaures, chiens ou oiseaux de compagnie, il y en aura pour tous les goûts et à tous les prix ! Citons notamment les oiseaux Digibirds (Silverlit) et Little Live Pets (Kanai Kids), le dinosaure Dino Zoomer (Spin Master), la poupée connectée Cayla (Vivid) ou encore le monstre Xeno (Preziosi)

Les jouets sous licence ne sont pas en reste : depuis le début de l'année, leurs ventes ont progressé de +8% en valeur et représentent presque un quart du chiffre d'affaires du secteur. Disney est le grand vainqueur car outre le succès de la Reine des Neiges et de Violetta (attendues également comme les stars de ce Noël 2014), le groupe américain profite également du succès des jouets Mickey & ses amis, Star Wars et Cars.

La France est actuellement un des marché leaders sur le secteur en Europe avec le Royaume-Uni et cela bien devant l’Allemagne. Grâce à plusieurs facteurs combinés – retour du phénomène de collection, temps forts de l’actualité cinématographique, retour des achats d’impulsion – 2014 a été une très bonne année pour le secteur jusqu’à présent et nous anticipons une fin d’année dynamique", conclut Frédérique Tutt, expert du marché mondial du jouet chez NPD.

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA