Marchés

Le Kit Kat qui vaut de l’or

|

VIDÉO Le dernier jeu concours de Nesltlé en Angleterre a de quoi se distinguer : 6 emballages de Kit Kat  renferment un mouchard GPS se déclenchant à l'ouverture du paquet. Une fois reperé, le gagnant se voit remettre 10 000 livres sonantes et trébuchantes par un commando qui débarque chez lui... en hélicoptère. Original, isn't it ?

En Angleterre, Nestlé s’est laché avec un concours déroutant organisé autour de Kit Kat, qui fait appel aux nouvelles technologies. Baptisée  « We’ll find you » (On vous retrouvera !), l’opération ressemble à film de James Bond : un émetteur GPS est dissimulé dans un paquet de Kit Kat et se déclenche à l’ouverture du sachet. Une fois reperé, le gagnant se voit remettre dans les 24 heures une malette contenant 10 000 livres (l’équivalent de 12 500 euros) par une équipe de choc façon troupes d’élite, qui débarque chez l’heureux vainqueur en hélicoptère…

Une campagne d’affichage est prévue pour créer de l’animation autour du dispositif, et 3000 affiches porteuses de puces NFC (sans contact) ou de QR codes permettront de suivre en temps réel le nombre de lots remportés (6 sachets renferment les précieux marqueurs GPS), et de décrocher des lots de consolation de 10 livres.

 

Ce type de sensations fortes n’est pas nouveau pour Kit Kat, qui met en place de gros moyens chaque année pour ses jeux concours, qui ne sont pas sans rappeler le ticket d’Or du film de Tim Burton « Charlie et la Chocolaterie », qui permet de visiter la fameuse chocolaterie de Willy Wonka . Dans le monde réel de Kit Kat les lots sont encore plus attractifs puisqu’en France, la marque du groupe Nestlé a fait gagner un voyage dans l’espace pour deux personnes en 2008 au détenteur du ticket gagnant.

Depuis cette période, 100 000 euros sont à gagner chaque année « pour faire un break », sur une ile déserte (2009), en jet privé (2010), explorer la planète (2011) ou pour se payer 10 ans de vacances de rêve (2012). Le lot 2013 n’est pas encore connu, mais les petites barres chocolatées peuvent rapporter gros…

L'opération Break Ultime avait été lancée en France en 2008.  

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message