Le Lab by Cdiscount lève le voile sur sa première promotion

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après The Warehouse dédié à la supply chain, Cdiscount a créé un autre laboratoire, cette fois orienté data et marketing. LSA vous livre en avant-première les noms des start-ups retenues.

Le Lab by Cdiscount a reçu plus de cent candidatures pour finalement en retenir cinq.
Le Lab by Cdiscount a reçu plus de cent candidatures pour finalement en retenir cinq.

Avec The Warehouse, Cdiscount offre aux start-ups de l’univers de la logistique un terrain de jeu pour éprouver leur solution. Une deuxième promotion a d’ailleurs commencé il y a quelques mois et l’e-commerçant a décidé de décliner ce projet autour de la data et du marketing.

Précisément, Le Lab by Cdiscount se concentre sur 3 thématiques : améliorer l’expérience d’achat et répondre aux nouveaux modes de consommation des utilisateurs ;  favoriser et valoriser une démarche participative et communautaire des clients ; accompagner les clients dans une démarche de consommation locale et responsable de l’environnement.

Au total, près de 100 candidatures ont été reçues par les équipes, un chiffre «au-delà des espérances des équipes qui avait pour objectif 50 candidatures, avec des startups « jeunes » (moins de 5 ans) venant de tout le territoire français», précise un porte-parole de Cdiscount.

Voici les cinq jeunes pousses qui ont été retenues :

  • Pricemoov : une plateforme Cloud de pilotage des prix qui utilise l’intelligence artificielle pour définir le meilleur positionnement tarifaire – permet aux entreprises de créer, piloter et déployer une politique tarifaire avec tous les acteurs autour d’un outil simple.
  • Paywax : une offre « checkout insights » qui analyse les interactions utilisateurs/sites lors du checkout pour comprendre pourquoi les utilisateurs abandonnent le parcours – permet d’améliorer/optimiser le parcours d’achat des sites e-commerce.
  • I-wantit : une application qui permet de créer sa propre wishlist personnalisée et connectée avec sa communauté – une sorte de « réseau social du cadeau ».
  • Popsell : une plateforme personnalisable pour bâtir une communauté de clients et les animer par de la gamification, en mesurant leurs engagements sur les réseaux sociaux et les ventes générées.
  • Stockly.ai : une solution qui permet gratuitement aux e-commerçants de continuer à vendre lorsqu’ils sont en rupture, en faisant expédier le produit par un autre vendeur du réseau en marque blanche, au même prix. (En savoir plus sur Stockly)

Les cinq start-ups auront ainsi accès aux données de l'e-commerçant, soit 9 millions de clients, 250 To de données, en accord avec le RGPD, 40 millions de produits et services pour un trafic de 3 millions de visiteurs par jour et un volume de 30 millions de produits expédiés par an.

Le Retailtech Forum LSA aura lieu le 3 juillet prochain à Paris. RDV sur events.lsa-conso.fr
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA