Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Le logo nutritionnel pourrait arriver en magasins en avril 2017

|

Le Nutri-score a été jugé comme le logo nutritionnel le plus pertinent et le plus informatif pour les consommateurs, dans le cadre de la lutte contre l'obésité. Cette vignette va entrer en application à partir du mois d’avril mais elle se fera sur la base du volontariat.

Le logo nutritionnel : Nutri-Score a été retenu
Le logo nutritionnel : Nutri-Score a été retenu

Après 10 semaines de tests de quatre logos nutritionnels en magasins de septembre à décembre 2016 et une étude menée du 21 novembre au 12 décembre 2016, à travers une méthode expérimentale, des analyses ont été rendues par un comité scientifique indépendant. Et le gagnant est : le Nutri-Score, ou 5-C, inspiré du professeur Serge Hercberg, président du Programme national nutrition santé (PNNS). « Nous avons testé les quatre logos dans 60 supermarchés depuis septembre. Résultat, la qualité du panier moyen d’achat a augmenté avec le Nutri-Score. En clair, les consommateurs ont été davantage attentifs et ont privilégié des aliments plus sains », confie Marisol Touraine, la ministre de la Santé, dans les colonnes du Parisien.

Un arrêté en avril

La vignette, apposée sur le produit, donne une note globale, allant de A en vert à E en rouge foncé. Cette note fait la moyenne entre tous les nutriments qui composent le produits : les bons (fruits, légumes, fibres…) et les mauvais (graisses, sucre, sodium…). Ainsi, en avril, la ministre va prendre un arrêté pour que les industriels puissent apposer ce logo sur leurs emballages. Rappelons que cette application se fera sur la base du volontariat et qu’aucun industriel ne peut y être forcé. Mais la ministre table sur un effet « boule de neige ». « Je compte sur la pression des consommateurs, qui demandent à être informés, pour que les industriels s’engagent dans cette voie », ajoute-t-elle.

Parallèlement, face à l'annonce de la ministre, cinq multinationales (Pepsi, Coca-Cola, Mars, Unilever et Nestlé), ont annoncé travailler sur leur propre système. Ils proposent, pour chaque catégorie de nutriments (graisses, sel, sucre…), un indicateur par portion de produit.

Immédiatement, l'UFC-Que Choisir s'est félicité du choix du modèle nutritionnel par Marisol Touraine. Pour entériner l'avancée annoncée ce jour, l'UFC appelle les industriels et les distributeurs à se positionner publiquement en indiquant s'ils reprendront le modèle officiel. De son côté, l'Ania, attend les résultats des analyses dans les prochains jours. Des réunions de concertations sont prévues en début de semaine prochaine pour faire évoluer, ou non, ce système.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message