Marchés

Le « made in China » en recul en France

Le début du déclin du made in China ? Pas encore tout à fait mais, « pour la première fois depuis 2004 et la fin des quotas, les importations chinoises de textile et d'habillement enregistrent en France une baisse de 5,68% en valeur », souligne Allen-Laure Longet, de la Fédération de la maille et de la lingerie. De 10% en 2000, sa part de marché est passée à 34,1% en 2011 et à 33,9% à fin octobre 2012, indique le Figaro. Plusieurs raisons à cela : une demande intérieure qui explose, l'inflation du yuan ou la progression des salaires (+ 20%). De fait, les marques rapatrient une partie de leur production en Europe de l'Est, les importations de Pologne et de Bulgarie étant respectivement en progression de 22% et de 2%. La Chine reste le premier exportateur de textile au monde.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter