Le magasin londonien Liberty bientôt vendu?

|

Liberty, le prestigieux grand magasin londonien célèbre pour ses tissus à motifs floraux, a confirmé discuter avec des repreneurs potentiels, en réaction à des fuites dans la presse : "Le conseil d'administration de Liberty confirme qu'il a reçu des avances, qui pourraient conduire ou pas à la présentation d'une offre de rachat du groupe. A ce stade, il est trop tôt pour dire si ces discussions déboucheront ou pas sur le dépôt d'une offre de rachat en bonne et due forme".

Selon plusieurs médias, le grand magasin, détenu à 68% par le groupe hôtelier et immobilier britannique MWB, serait en discussions avec le fonds d'investissement BlueGem Capital Partners, fondé par un ancien responsable de Merrill Lynch, Marco Capello. D'après le Financial Times, BlueGem envisagerait de racheter Liberty pour environ 40 millions de livres (44 millions d'euros). Le grand magasin aurait également été approché par d'autres investisseurs comme le spécialiste du luxe Robert Bensoussan, ou le groupe hongkongais Li & Fung.

Parallèlement à ces discussions, le groupe a annoncé lundi la vente des murs de son magasin historique de Londres, célèbre pour son architecture de style Tudor, dont il va toutefois rester locataire. Il en a cédé la propriété au groupe foncier allemand Sirosa, pour 41,5 millions de livres (près de 46 millions d'euros), et prévoit de signer dans la foulée un contrat de location sur 30 ans, avec un loyer annuel fixé au départ à 2,1 millions de livres.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter