Le maquillage boudé

|
- 0,8 % en hypers - 0,8 % en supers
0 % en hypers + 0,3 % en supers
Chiffre d'affaires total* 5 382 M E CA additionnel* - + 14,4 M E Évolution en valeur** - + 0,3 %
Chiffre d'affaires total* 251,2 M E CA additionnel* - + 17,6 M E Évolution en valeur** - + 7,5 %

En période de crise, les consommatrices ne se maquillent plus beaucoup ! Pas même un anticernes ou un mascara pour se faire plaisir. On fait attention à son porte-monnaie. Sur le marché de l'hygiène-beauté et des produits papier, les Français arbitrent sérieusement leurs dépenses. En effet, les catégories qui génèrent le plus de chiffre d'affaires additionnel concernent le segment du papier (mouchoir, papier hygiénique et essuie-tout). Les consommateurs ont davantage dépensé sur les produits papier et ont stabilisé leurs actes d'achat sur l'hygiène-beauté. Seuls les savons de toilette et les déodorants corporels ont été légèrement délaissés par les consommateurs. Et pourtant, sur les circuits hypers, supers et hard-discount, la catégorie hygiène-beauté et papier augmente de 0,6 % en valeur, une croissance largement tirée par le hard-discount (+ 7,5 % en valeur) et les marques de distributeurs, qui ne cessent de progresser sur ce marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2114

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous